Bienvenue  sur le site de  PANSERNATURE   " Panser la Nature c'est Soigner la vie"

 __________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________                            

     PANSERNATURE

   Promotion de l'Agriculture Naturelle pour la Santé et l'Environnement Restauré

                                                                                                                                                                        

  Accueil

 

    Sommaire

   

 L'Association P.N.

  Adhésion et dons

   Activités

   Statuts  Règlement

   Contact

   Nos Livres

 

  Réseau Ech et savoir

 

 Sciences dela Vie

  Les connaissances

  Création de la Vie

  Equilibres vitaux

  Electricité sciences

  Mesures vitales

  Bio-Elctronique

  Polymorphisme

  Transmutations

  L'Oscillation 

  Dynamisation

  Rayonnements

 

  La Vie du Sol

  Equilibres Agraires

  Equilibre Electronique

  Equilibres Vitaux

  Analyse de Sol

  Docs techniques

  Compostage PN

  Compost Eubiotique

  Cycles vitaux

 

 Notre méthode

 ( d'Agriculture Naturelle)

  Agriculture

  Arboriculture

  Maraîchage et Jardin

  Viticulture

  Amendements

  Plantes utiles

  Elevages

  Insectes

  Maladies

  Conseillers

  Le suivi agraire 

  Cycle lunaire

  Echanges-troc

 

 L'alimentation

  L' Air et son cycle

  L'Eau La Vie

  L'Equilibre alimentaire

  La Nutrition

  Indice"QU.E.A.N.S"

  Solutions Santé

  Vaccinations

  Vins

 

 Environnement

  Energies fossiles

  Energies alternatives

  Energie Libre

  Fer Routage

  Pollutions

  Arnaque Linky

 

 Notre Liberté

  Atteintes à la vie

  Paradoxe

  Cartons Rouges

 

 NaturOparc

 

 Nouvelles

  Infos Classées 

  Bibliographie

  Blog

  Liens Utiles 

  Agenda

 

 

 

    A  propos des connaissances

 

  Dans notre quête de la recherche de la vérité, en matière de Sciences du Vivant, de la constitution de la vie à celle de la

  mort, ainsi que sur les phases intermédiaires, nous avons constaté que tout un pan de connaissances était censuré,

  escamoté, inconnu, du public, mais aussi de la plupart des professionnels de la nutrition et de la Santé.

 

  Malgré des milliers de communications scientifiques, aux académies concernées, aux revues spécialisées, à la

  presse, dans des conférences publiques, parfois retransmises, dans des livres publiés et réédités, il n'y peu ou

  pas de trace de leur réalité dans les ouvrages scolaires ou universitaires, dans les dictionnaires et encyclopédies.

 

  Pire, certaines découvertes ont été attribuées à d'autres pour ne pas que les vrais auteurs soient reconnus ,

  malgré les polémiques et les procès qui ont eu lieu.

 

  Une conspiration savamment orchestrée, maintient une chape de plomb sur le vrai savoir, dont la seule

  conséquence est de maintenir en l'état des hypothèses extraordinairement complexes, non vérifiées, contredites

  par les faits,  érigées en lois dites scientifiques, en dogmes officiels.

 

  Comment peut-on continuer à tromper le public, le maintenir en état de dépendance médicale, par un système qui

  impose des drogues et poisons officinaux, inoculés au nom de la Loi (Vaccination obligatoire), aux mépris de la

  réalité et de la  vérité scientifique, à celle des Droits de l'Homme, malgré les nombreux dégâts, dramatiques,

  collatéraux bien étouffés.

 

  La triste vérité est là, toute crue, il y a plusieurs sortes de drogues ou de poisons, qui entraînent des dépendances :

 

   - La première est le tabac qui vendu par autorisation de l'état, dans des officines spécialisées, malgré les

     cancers. 

 

   - Les substances hallucinogènes, naturelles ou artificielles ( Douces ou dures), vendues en pharmacie ou dans

     la rue.

 

   - Les préparations médicamenteuses, qui sont censées soigner, mais qui ont des effets redoutables, reconnus et

     admis.

 

   - Les spécialités pharmaceutiques fabriqués par des laboratoires officiels, sans pour autant que les vérifications

     aient été bien ou complètement réalisées.

 

  - L'alcool est un fléau qui empire depuis que la majorité des alcools sont frelatés par les engrais chimiques et les

     pesticides, les maladies et les implications de dépendance liées à l'alcool s'accentuent.

 

  Rien ne justifie l'empoisonnement thérapeutique qui prétend tuer pour guérir, même si cela est devenu un

  consensus, une pratique qui a pour conséquence le fait de morceler le corps, comme pour le punir.

 

  En fait il y a celles qui font l'objet d'un trafic, pas toujours réprimé, considéré comme illégal, parce qu'il ne rétribue

  pas les services de l'état, la fiscalité, le commerce légalisé et celles qui sont dites légales parce qu'elles rentrent

  dans le cycle normal de l'argent qui circule de l'état au particulier, en passant par le commerce, les banques pour

  revenir à l'état.

 

  Les caisses de Sécurité Sociale, les  Mutuelles complémentaires remboursent  des médicaments, des vaccins

  dont il est constaté, publié chaque année dans la presse, que la plupart des spécialités n'ont pas l'efficacité

  requise, pire, que certaines sont reconnues très dangereuses parce que le circuit qui permet d'éviter certaines

  erreurs n'a pas agi.

 

  S'il en est ainsi, c'est pace que la société dans laquelle nous vivons s'est organisée pour créer un état de fait pour

  que la peur soit entretenue par une montagne d'incohérences, dans une désorganisation latente qui facilite la

  domination d'une "élite" sur ceux que la déchéance guète sur le mode métro, boulot, dodo et tais toi.

 

   Dans ces conditions, il est facile de comprendre pourquoi les vraies connaissances ne sont pas admises,

   reconnues et diffusées, puisque leur révélation limiterait toutes les formes de trafic, légal ou non, mais aussi

   remettrait en question tout ce que l'argent permet par sa détention : La position sociale, les honneurs médiatisés,

   l'aisance de vivre.

 

   La continuité de l'évolution scientifique ne devrait se faire que par le fait avéré, non par une hypothèse qui n'a pas

   été vérifiée.

 

   L'hypothèse transformée en dogme, alors qu'elle est quotidiennement démentie par les faits est l'actualité que les

   vrais chercheurs rencontrent, et qui ruinent leurs travaux,  avant même qu'ils aient commencé.

 

   Certes il y a de grandes découvertes, de véritables avancées scientifiques, des matériaux, des matériels

   innovants, utiles, bénéfiques, mais à quel prix.

 

  Quand on part sur une mauvaise hypothèse comme celle de la "panspermie" de Pasteur, relayée par son équipe,

  qui instaure le germe de la vie en instrument néfaste, parce qu'il serait la cause de la contamination qui affecte le

  corps,

 

  Pages suivantes :

 

 A propos de

 Constat général

 

 

 

  On oublie que c'est cellule qui d'abord se transforme en bactérie et que si cette bactérie, bonne au départ, se

  transforme en mauvais germe ou en virus, c'est avant tout le fait dû à la qualité du milieu dans lequel elle évolue.

 

  Si le milieu ou le terrain, comme le définissait Antoine Béchamp, est déséquilibré ou soumis à des apports

  nutritionnels trop riches, trop sucrés, trop salé, pollués ou irradiés, alors le gardien de l'équilibre, le système

  immunitaire, est inefficace pour endiguer la réaction en chaîne qui produit la maladie, la pathologie.

 

  C'est ainsi que les médicaments les traitements, la vaccination sont construits, pour agir sur une conséquence,

  pas sur la cause qui produit les effets constatés.

 

  Se tromper de cible devient très facile, et la rectification appliquée n'efface pas les dégâts causés, pire les

  traumatismes, les infirmités et les décès qui s'en suivent sont le lot d'une Science dévoyée.

 

  En agriculture, des siècles d'erreur de comportement, font retourner le sol, brisant le cycle de sa nutrition naturelle,

  a conduit à l'usage de plus en plus intensif des engrais chimiques et des pesticides, transformant la terre

  nourricière en terre stérile qu fuient les paysans pour aller vers la ville.

 

  L'énergie n'est pas mieux considérée, on a préféré :

 

   - Les combustibles fossiles, pour développer l'industrie et les communications routières, le chauffage collectif.

 

     Leurs coûts : leur extraction,  leur transformation, leur transport de l'énergie, leur distribution et leur utilisation

     entraînent des nuisances et des pollutions, dont nous subissons les conséquences matérielles et financières.

 

   - Le nucléaire pour répondre aux énormes consommations des trains et du chauffage électrique individuel.

     On prône son apparente propreté, sa disponibilité, on oublie que pour la produire cela coûte énomement.

 

     On oublie les pertes liées à son transport, les pollutions électromagnétiques des lignes à haute tension, les

     risques de l'irradiation, pour le personnel, latent pour les populations, le confinement et l'incomplet nettoyage des

     résidus et matériaux qu'il faut stocker pour des millions d'années.

 

  Pour que des financiers, des industriels, des personnalités politiques ou scientifiques en tirent profit, au détriment

  des populations ainsi soumises,  on camoufle , on censure, on interdit tout ce qui pourrait entraver les profits, les

  magouille et les notoriétés si mal affirmées.

 

  Des vraies solutions Existent, il y en a, à la pelle :

 

    - Notre Méthode d'agriculture Naturelle ou de Jardinage  par les procédés naturels, qui :

 

    - Régénère et entretien a vie des sols, la faune, la flore.

 

    - Restaure le fonctionnement du cycle des eaux en regarnissant les nappes souterraines. le volume des cours

      d'eau.

 

    - Préserve l'environnement, par l'absence des nuisances dues aux pesticides et celles dues à leur émanation.

 

    - Utilise la culture directe, pour obtenir des aliments véritablement sains, sans recours aux pesticides ou aux

      OGM.

 

    - Une alimentation saine, qui donne au corps les nutriments utiles et nécessaires pour maintenir ou retrouver un

      bon équilibre de l'état de santé, parce qu'il vaut( mieux se préserver plutôt que d'avoir à guérir.

 

    - L'énergie libre et permanente obtenue en captant les rayonnement électromagnétiques provenant du magma

      terrestre et de l'énergie du cosmos, qui sont elles, permanentes et gratuites, sans la moindre pollution, sans

      générer aucune pollution ou nuisance, telle que Nikola Tesla l'a mise en pratique.

 

  On peut la produire par des générateurs individuels, pour une habitation, une ferme, un immeuble, une usine

   ce qui supprimerait les fils disgracieux, les pollutions électromagnétiques, les isolements par la distance,

   la déforestation pour dégager les lignes et remplacer les bois de chauffage des populations indigènes.

 

  Nous émettons donc les plus grandes réserves sur la qualité des diplômes obtenus sur des connaissances

  tronquées,  incomplètes, qui ne reflètent pas la réalité du processus vital et des titres honorifiques qui les 

  accompagnent.

 

  Il est communément reconnu qu'un autodidacte a plus de chances de découvrir un univers plus proche de la

  réalité,  tout en utilisant les mêmes livres, les mêmes découvertes et leurs applications, qu'un universitaire diplômé,

  parce qu'il  n'aura pas subi le "formatage" institutionnel, par un esprit plus ouvert, plus disponible.

 

 

                                                                                       ____________________________________________________________________________________________________________

 

                                                                      Association PANSERNATURE loi 1901  N° : W37 200 4440

                                                                                          Webmaster : pansern@pansernature.org
                                                                                     Association reconnue d "Intérêt Général"     

                                                                                                                               Dernière modification : 06 mars 2016