Accueil

   

  Association P.N.

   Adhésion et dons

   Activités

   Statuts

   Règlement intérieur

   Contact

   Nos Livres

 

   Projet Chine

 

 Sciences de la Vie

  Les Connaissances

  Bio-Electronique

  Création de la Vie 

  Cycle lunaire

  Dynamisation

  Energies

  Cycles vitaux

  Mesures vitales

  L'Oscillation

  Polymorphisme

  Polarisation

  Rayonnements

  Sciences Cachées

  Science de la Vie

  Transmutations

 

  La Vie du Sol

  Compost Eubiotique

  Compostage P N

  Equilibre Electronique

  Equilibre du sol

  Equilibres Vitaux

  Docs Amendements   

  Docs Pantes utiles

  Les cations essentiels

  Obéir à la Nature

 

 Notre méthode

 ( d'Agriculture Naturelle)

  Analyse du Sol

  Amendements

  Agri Traditionnelle  

  Arboriculture 

  Elevages

  Maraîchage & Jardin

  Viticulture

  Insectes

  Maladies

  Plantes invasives

  Conseil Technique

  Le suivi agraire

 

 L'alimentation

  Cycle de l'air

  Cycle Azote

  Cycle Carbone

  Cycle de l'EAU

  Cycle Phosphore

  Dynamisation

  Eau La Vie

  Equilibre alimentaire

  Intolérances

  Indice"QU.E.A.N.S"

  Marché libre

  Solutions Santé

  Corvid 19 ?

  La Vérité est Ailleurs    

  Vaccinations

  Vins Naturel ?

 

 Environnement

  Catastrophes

  Energies fossiles

  Energies alternatives

  Energie Libre

  Fer Routage

  Pollutions

 

 Notre Liberté

  Atteintes à la vie

  Menteurs

  Le "SEL"

  Organiser un Marché

  Réseau Ech et savoir

  Paradoxe

 

 NaturOparc

 

  Bibliographie

  Blog PN (Forum)

  Liens Utiles

 

Schéma de la cellule par Lakhovsky

 

                         Les  Cycles Vitaux

 

                                                 

                   L'Energie, l'Air, l'Eau, l'Azote, le Carbone, le Phosphore, Cycle Lunaire 

 

  Pour comprendre le cycle nutritionnel , il faut définir tout ce qui peut intervenir pour que l'on appelle "l'aliment"

  puisse

  servir de nourriture, en quoi ce qui y est contenu agit, comment son contenu se transforme en énergie utilisable.

 

  Le premier facteur  du cycle vital  c'est l'Energie naturelle,  elle est apportée par le flux permanent des  

  rayonnements émis par le soleil de notre système, et par les soleils des autres galaxies (rayons cosmiques) qui

  agissent sur les êtres vivants en les transperçant,  ils sont captés par l'eau qui leur sert de véhicule.

 

  Sans l'apport énergétique des rayonnements, rien n'est possible, aucune transformation d'un élément en un

  autre parce que tout se passe au niveau de l'énergie, dans la microchimie de l'atome, où les particules se

  meuvent.

 

  L'énergie c'est le mouvement, l'espace parcouru par l'électron autour du noyau, une conséquence directe de

  l'opposition des moments magnétiques qui s'opposent. Le principe du moteur électrique.

 

  L'énergie crée le mouvement, le mouvement développe l'énergie ! Une spirale ovoïde qui imite le déplacement du

  courant électrique dans la solénoïde projetant les photons dans tout l'espace intersidéral, l'atmosphère et venant

  en partie se réfléchir sur le sol des planètes.

 

  Le frottement des rayons sur les particules de l'air qui est de plus en plus dense vers le sol, émet des photons, le

  choc des rayonnements sur les surfaces, le sol, l'eau, provoquent la réverbération, des électrons changent

  d'orbite et émettent de nouveaux photons, provoquant un choc thermique, une élévation de la température.

 

  C'est pour cela que la température est plus intense près du sol, puis diminue avec l'altitude, pour devenir de plus

  en plus négative. S'il n'y avait l'atmosphère, la couche d'ozone, la température serait plus que sibérienne

    de  - 90°c à -150°c.

 

  Ce que l'on appelle l'effet de serre c'est la concentration dans l'air de la vapeur d'eau, des gaz de combustion,

  des polluants chimiques issus de la transformation industrielle et l'usage des pesticides. Cette concentration

  provoque une augmentation lente mais progressive de la température de l'air, la vaporisation de l'eau, une

  réaction en chaîne.  

   

  L'air  est un élément que les êtres vivants absorbent , une forme gazeuse qui est produite par les émanations

  du sol, la respiration des animaux et des plantes, en l'inspirant ils captent un élément, en expirant ils en rejettent

  un autre.

 

   Le poumon de l'animal (humain compris) aspire l'air, un composé de 78% d'azote, 21% d'oxygène et 0,4 % de

   gaz carbonique :

 

     - Il retient  quatre fois plus d'oxygène qu'il n'en éjecte.

     - Il rejette aussi quatre fois plus de gaz carbonique qu'il n'en a utilisé.

     - En apparence, il ne semble pas absorber plus d'azote qu'il n'en restitue.

 

    La plante absorbe quatre fois plus de gaz carbonique qu'elle n'en émet et rejette l'oxygène en excès issus de la

    nutrition transformatrice au niveau racinaire.

 

   Le fonctionnement naturel du sol emmagasine, par la pression atmosphérique, autant d'air que d'eau, qui

   servent à la transformation nutritive des plantes.

 

   L'azote et le carbone ont des cycles différents qui interviennent dans le cycle vital, celui de la nutrition, se

   complètent pour animer, avec l'eau, le bal des minéraux qui construisent toutes les formes de vie dans la limite

   de leurs équilibre.

 

  Tous les mouvements internent des bactéries qui font que la vie est, émettent des vibrations, génèrent des

  courants électriques, magnétiques, que nos appareils de mesure peuvent contrôler et vérifier ainsi le bon état

  général du fonctionnement de notre organisme.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                            Page non contractuelle

____________________________________________________________________________________________________

                                                                     

 

                                                                                      Association PANSERNATURE

                                                                                                             Loi 1901  N° : W37 200 4440           

                                                                                                          Webmaster : contact@pansernature.org
 

                                                                                                                                                     Dernière modification : 23 novembre 2020