Bienvenue  sur le site de  PANSERNATURE   " Panser la Nature c'est Soigner la vie"

 __________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________                            

     PANSERNATURE

   Promotion de l'Agriculture Naturelle pour la Santé et l'Environnement Restauré

                                                                                                                                                                        

  Accueil

 

    Sommaire

   

 L'Association P.N.

  Adhésion et dons

   Activités

   Statuts  Règlement

   Contact

   Nos Livres

 

  Réseau Ech et savoir

 

 Sciences dela Vie

  Les connaissances

  Création de la Vie

  Equilibres vitaux

  Electricité sciences

  Mesures vitales

  Bio-Elctronique

  Polymorphisme

  Transmutations

  L'Oscillation 

  Dynamisation

  Rayonnements

 

  La Vie du Sol

  Equilibres Agraires

  Equilibre Electronique

  Equilibres Vitaux

  Analyse de Sol

  Docs techniques

  Compostage PN

  Compost Eubiotique

  Cycles vitaux

 

 Notre méthode

 ( d'Agriculture Naturelle)

  Agriculture

  Arboriculture

  Maraîchage et Jardin

  Viticulture

  Amendements

  Plantes utiles

  Elevages

  Insectes

  Maladies

  Conseillers

  Le suivi agraire 

  Cycle lunaire

  Echanges-troc

 

 L'alimentation

  L' Air et son cycle

  L'Eau La Vie

  L'Equilibre alimentaire

  La Nutrition

  Indice"QU.E.A.N.S"

  Solutions Santé

  Vaccinations

  Vins

 

 Environnement

  Energies fossiles

  Energies alternatives

  Energie Libre

  Fer Routage

  Pollutions

  Arnaque Linky

 

 Notre Liberté

  Atteintes à la vie

  Paradoxe

  Cartons Rouges

 

 NaturOparc

 

 Nouvelles

  Infos Classées 

  Bibliographie

  Blog

  Liens Utiles 

  Agenda

 

 

 

             Comprendre l'Energie

 

                   L'énergie, c'est de l'électricité : un ballet d'électrons libres!

 

    Une étincelle qui jaillit, produite par la rupture d'un courant courant électrique,

    par la surtension aux bornes d'une bougie automobile, par un éclair qui jaillit,

    produit par le frottement entre deux nuages superposés, etc.

 

    Des électrons sont éjectés de la couche des éléments atomiques présents

    et peuvent provoquer l'embrasement des combustibles, si ils sont en état

    d'être inflammables (Oxygène en excès dans l"air et le carbone, l'essence, etc.

 

    C'est tout le principe de la combustion qui est complète quand les combustible

    est complètement brûlé, mais qui génère des nuisances parce que l'oxygène,

    naturellement disponible dans l'air, n'est pas le seul à y être.

 

    L'air contient Près de 20 % d'oxygène et 79 % d'Azote, ce qui empêche l'oxygène

    de l'air de s'enflammer spontanément. 

 

    L'oxygène, l'hydrogène, sont des atomes composés de particules ionisées qui

    se comportent comme des carburants en produisant de l'Energie si ces atomes

    sont extraits séparément et mis en présence : l'expérience de physique avec

    le phénomène de l'hydrolyse de l'eau.

 

    De puis des dizaines d'années, les chercheurs travaillent à isoler par électrolyse

    l'oxygène et l'hydrogène pour produire de l'énergie utilisable comme carburant,

    certains y sont parvenus, mais cela resté confidentiel parce que les Lobbies du

    pétrole et du nucléaire font tout pour s'y opposer.

 

    De même, le fait d'extraire l'hydrogène avec une pile, n'est pas  industriellement

    développé.

 

    Le phénomène du rayon laser qui devait être le support de l'énergie, n'est resté

    que pour des applications limitées à l'industrie pour la découpe des métaux,

    tant la source d'énergie pour le produire est importante.

 

    Le seul a avoir réussi à produire de l'énergie, sans utilisée une autre énergie,

    c'est Nicola Tesla qui avait compris que les nuages les plus chargés d'eau

    se comportaient comme des condensateurs d'énergie, et que le frottement

    d'un nuage sur l'autre provoquait l'éclair avec la puissance qu'on lui connaît.

 

    Il est parti du concept découvert par Laplace et Ampère sur l'existence du

    champ magnétique terrestre, qui quadrille la surface de la terre comme un

    filet dont les mailles épousent le sens des méridiens et des parallèles et qui

    s'élève jusqu'à 80 km au dessus du sol.

 

    L'énergie statique contenue dans les nuages est comparable celle de l'électricité

    qu'un condensateur permet d'emmagasiner et qui produit un éclair, lorsqu'on la    

    libère

 

    Le premier condensateur qui a permis l'étude des phénomènes électriques a été

    la bouteille découverte par Cunéus, élève à l'université de Leyde,  jusqu'à la

    création de la pile de Volta. Il suffisait de frotter la pointe de fer sur un tissus de

    velours pour accumuler l'électricité statique dans la bouteille.

 

    L'électricité de libérait quand on touchait l'étain et la pointe qui formait les deux

    pôles d'un condensateur, cela produisait une forte décharge.

 

    L'abbé Nollet avait commotionné les 300 gardes de Louis XIV en permettant au

    premier de tenir la bouteille par l'étain et au dernier d'attraper la pointe.

 

    Nikola Tesla a affirmé et démontré que la puissance de la décharge d'un

    condensateur était extrêmement puissante, elle est à la base de sa découverte :

    L'énergie libre en captant l"énergie du champ magnétique terrestre et en

    l'accumulant dans un condensateur.

 

    Il a ensuite capté les rayonnement cosmiques et créé le premier accumulateur

    à lampe de plasma, pour développer de l'énergie et l'utiliser sans être relié à la

    terre.

 

    On peut assimiler les rayonnements à des vents invisibles qui véhiculent une

    énergie d'origine électrique que seuls certains niveaux de sa vibration nous sont

    directement perceptibles, comme la lumière du soleil, celle des lampes                     Energie libre par Tesla

    électriques,  les flammes du feu, les couleurs de l'arc en ciel,...

 

    Notre civilisation utilise les vibrations (ondes) pour les communications,

    le téléphone sans fil, le portable, la  télévision,  la radio, ...

 

 

   Une source émet une vibration, un signal, les travaillent, les envoie pour  qu'un

   récepteur les reçoivent, les décodent et nous transmettent le son, l'image ou la

   parole...

 

   Les radars ou sonars sont des signaux émis sur des fréquences très précises,

   qui se diffusent dans une direction donnée, c'est pourquoi on fait pivoter le

   support de réception pour capter les signaux émis.

 

   Quand ces signaux rencontrent un obstacle, il sont soit réfléchis et reviennent,

   la différence entre ceux qui reviennent et  ceux qui sont déviés ou perdus,

   permettent de déterminer à la fois le contour de l'objet rencontré et son relief par

   le temps de retard que mettent les signaux à revenir...  

 

  Les rayonnement sont avant tout, le fait  du fonctionnement naturel

  qui préside à la constitution de l'atome par ses particules internes : 

  les ions  Electrons et les Protons, par les relations d'échange entre les

  atomes pour la constitution des molécules, avec les liaisons

  électroniques qui s'en suivent.

 

  Un atome c'est un groupe de particules, des électrons qui gravitent autour

  d'un noyau comme le font les planètes autour du soleil.

 

  Dans le noyau il y a presque toujours des protons et des neutrons.

  (sauf pour l' Hydrogène qui n'a qu'un proton et un électron,

  c'est le plus petit des atomes : 0,000 000 1 mm)

 

  Les électrons portent une charge électrique négative,

  les protons portent une charge électrique positive,

  les neutrons n'ont pas de charge électrique. 

 

  Chaque énergie produit un champ magnétique opposé

  en  polarité à celle de sa  source...

 

  Un atome stable est un atome dont les charges

  électriques sont stables, il y a équilibre entre les charges

  de neutrons  et celle des électrons.                                                           Construction des atomes par les grains d'énergie

 

  Les neutrons ne sont pas pris en considérations, en chimie,

  alors qu'ils interviennent en biologie.

 

  La molécule est un assemblage d'atomes qui définissent son

  état par les liaisons établies entre les atomes..

 

  Un corps pur est une molécule : Un assemblage composé

  par les mêmes atomes...

 

  L'atome d'Oxygène n'a que six électrons en périphérie, elle

  peut en accepter deux autres, chaque atomes d'Hydrogène

  va placer son unique électron pour combler  les vides et

  former ainsi la molécule d'eau.

 

  La saturation de la couche externe de l'Oxygène assure la

  stabilité de la molécule d'eau.

 

  La mobilité électronique est à la base de la production de

  l'énergie.

 

  "l'énergie est créée par le mouvement, elle est entretenue

    par la mouvement, elle est développée par le mouvement !"

 

   Il est toujours opportun de rappeler ces notions de physique

   élémentaire, sans lesquelles rien ne peut être compris, ni pensable,

   comme la fabuleuse distance qui séparent chaque orbite du noyau,

   parce qu'invisible à l'oeil nul.

 

   La biologie est l'étude de ce qui est vivant, de ce qui bouge, parce que la vie est le résultat de l'animation, du

   mouvement,  des rayonnements qui régissent et agissent sur l'air, l'eau, le sol, les être vivants, les plantes ou

   les animaux...

 

   Le mouvement est le fait des rayonnements provoqués par l'activité des atomes dans la formation des

   matières par l'association des molécules, ce qui  provoque la déstabilisation de la matière, son état, sa

   forme les transferts  de l'énergie, par la mutation ou permutation des particules ionisées.

  

   Il suffit qu'il y ait un électron, un neutron  ou un proton qui, sur un ensemble organisé, qui soit éjecté ou absorbé,

   pour qu'ils émettent un rayonnement électromagnétique se déterminant par une longueur d'onde et

   une fréquence, propre à chaque rayonnement.

 

   Le rayonnement solaire émet des rayonnements issus des explosions thermonucléaires dont les plus actifs

   sont les Ultraviolets  et les rayons  X, et les rayons Alfas, Bétas, Gammas.

 

   Ces rayonnements transportent des particules ionisées composées d' Hélium, de l'hydrogène, des gaz rares...

 

   C'est le physicien Rutherford qui a découvert la réalité du noyau de l'atome en utilisant  un rayonnement

    radioactif provenant du radium pour bombarder des plaques d'aluminium.

 

    Il a observé que des particules traversaient les plaques par leurs finesse et d'autres, plus grosses étaient

    réfléchies.

 

    Pour lui, le noyau de l'atome était uniquement composé de particules positives

    qu'il a appelées les  Protons,

 

    C'est son élève Chadwick,  qui déterminera, 30 ans plus tard, que le  noyau d'un atome comporte aussi des 

     neutrons.

 

    En fait l'Hélium (He) est composé d'un noyau contenant  2 protons et de 2 neutrons plus 2 Electrons qui

    gravitent sur un orbite externe au noyau, un peu comme si la terre avait 2 lunes.

 

    Le rayonnement Bêta est uniquement formé d'électrons

 

    Le rayonnement Gamma est composé de photons...

 

    Le photon est une particule de lumière provoqué par la concentration

    d'énergie émise par les électrons qui changent

    d'orbite ce qui provoque  un arc électronique.

 

   Le bombardement des rayons solaires, chargés d'électrons viennent

   percuter les molécules d'eau qui sortent du sol, entraînent une foule  

   d'éclairs microscopique, ce qui se traduit par la formation de la lumière

   et un dégagement thermique d'énergie.

 

   C'est pour cela que la température diminue avec la hauteur au dessus

   du sol

 

   Le photon est caractérisé par un spectre électromagnétique de

   fréquences variables son amplitude (A)qui dépend de la fréquence 

   émise par les électrons et de sa longueur  d'onde ( L

 

  Cette bille de lumière est une onde dont la couleur dépend de la fréquence

  de chaque partie d'amplitude et de longueur d'onde de de la bille

 

   Ex : Le filament d'une ampoule électrique ne provoque l'apparition de la    

   lumière que s'il est soumis par une tension électrique suffisante qui du

   fait de la quantité d'électrons bousculés, ne peuvent circuler dans un fil

   trop petit.

 

   Le soleil qui est le siège d'innombrables réactions nucléaires, émet des particules  de lumière qui éclaire les

   astres, se réfléchit sur eux et nous parvient, devient visible..

 

   L'action des rayonnements est fonction de leur fréquence et de leur longueur d'onde, caractérisé par leur source

   d'émission.

 

   C'est ainsi que la terre est soumise aux rayonnement solaires et aux rayons cosmiques provenant des autres

   soleils, beaucoup plus puissants, qui sont dans d'autres systèmes solaires que le nôtre.(Orion)

 

    Le déplacement orbital de la terre comprime le spectre magnétique, qui lui aussi compresse l'atmosphère...

 

    La rotation quotidienne et celle annuelle, font que chaque parcelle d'espace,

    de sol, sont soumis aux rayonnements à la fois solaires et cosmiques, ainsi que tout espèce vivante.

Zone de Texte: Déplacement de la terre
Zone de Texte: Champ
magnétique
terrestre

 

    La vitesse de rotation de la terre est si colossale qu'elle produit une déformation du globe terrestre par une

    force  d'inertie  qui élargit le globe au niveau de l'équateur et le rétrécit au niveau des pôles.

 

    L'électricité naturelle est statique

 

    L'existence de l'électricité a été découverte depuis l'antiquité, avec de l'ambre frottée sur un tissu qui attirait poils

    et des cheveux, qui produisait des étincelles dans le noir, exactement comme un vêtement moderne que l'on

    enlève le soir.

 

    Le nom grec de l'ambre était Elektron

 

    Le premier condensateur a été réalisé par Franklin  en alternant les plaques de verre et les plaques d'étain,  

 

    Avant on rappellera la bouteille de Leyde qui a été l'outil principal de l'étude des phénomènes électriques

    issus de l'électricité statique, de l'électricité en général

 

   Coulomb va calculer la valeur énergétique du travail fourni par le déplacement des

   objets.

 

   Oersted montre la déviation d'une aiguille aimantée par le passage, à proximité du

   courant électrique dans un fil.

 

   Franklin pense que l'aimantation d'un métal ou d'un aimant naturel dégagent une

   énergie magnétique, un fluide étherique, autour, comme le démontre les cercles

   opérés par la limaille que l'on dépose sur une feuille de papier posée au dessus de

   l'aimant.

 

   Fermi reproduira l'excitation musculaire d'une grenouille par une décharge

   électrique.

 

   L'abbé Nollet , grand expérimentateur des sciences de son époque, a été le

   premier utiliser l'électricité pour soigner une maladie en se servant de l'électricité

   emmagasinée  dans un groupe de bouteilles de Leyde.  Il abandonnera.

 

   Galvani démontre le déplacement des métaux dans un liquide acidifié, entre

   l'anode et la cathode, point de départ de la galvanisation qui permet de produire des

   métaux purs ou de recouvrir des objets...

 

   Le premier Courant électrique est continu :

 

   Volta va utiliser le principe de la différence de la charge électrique entre les métaux,

   activée par l'acidification, pour construire la première pile chimique autonome par un

   empilement de disques de métal en alternant le zinc, un tissu salé humide et le

   cuivre.

 

   Volta utilise l'observation de Oersted qui a remarqué que le courant passant dans un fil,

   dévie l'aiguille de la boussole, pour créer un appareil qui la force du courant (le potentiel)

   le voltage...

 

   La solénoïde, est un enroulement cylindrique de fils de cuivre isolés entr'eux sur un tube

   que l'on retire ensuite.

 

   Elle a permis à  Ampère, Ohm et Faraday d'étudier les formes d'action des courants :

 

   Ampère va  calculer la puissance dégagée par la quantité de courant utilisée ( l'Ampère)

   pour le déplacement d'un objet  : l'intensité ==>   QI (w)  = QV  x   QA      -  

     Ex :   220volts  x   10 Amères  =   2 200 Watts

 

   Ohm démontre que la nature et le diamètre du conducteur à une importance qui joue sur

   une perte de puissance, il en déduit le phénomène de résistance qui freine le passage du

   courant, il démontre le rôle calorifique d'une

   résistance provoquée par un fil fin parcouru par un fort courant.

 

   Faraday démontre que le passage du courant dans un enroulement en

   bobine provoque le déplacement d'un barreau de métal placé à l'intérieur, par

   induction.

 

   Il construit un petit manège fait d'une rondelle de carton fixée en son centre  

   sur un pivot, et en suspendant  des petits morceaux de métal à des fils en

   coton, placés tout autour du carton. Il place un conducteur le long du mat, le

   relie à une pile et constate la rotation du  manège.

 

   Il démontrera aussi que le fait de placer un aimant dans une bobine de fil de

   cuivre, provoque le passage d'un courant  électrique dans le fil de cuivre :

   Le phénomène de l' induction ...

 

   Il a établi qu'un enroulement de fils électriques constituant une forme de

   cage, empêchait le franchissement des ondes électromagnétiques de

   l'extérieur vers

   l'intérieur.

 

   Clarke  a mis en pratique les mois de l'induction d'un courant continu en créant

   la première machine magnétoélectrique qui  permis de fabriquer le courant

   électrique continu.

 

   Elle a  pu servir d'étude pour vérifier bien des hypothèses :

 

   La décomposition de l'eau, les effets lumineux, les effets physiologiques...

 

   La première lumière électrique a été faite par Davy qui a utilisé l'arc

   électrique produit entre deux charbons et par Foucault qui a créé un

   système maintenant les charbons à la même distance, en fonction de leur

   usure.

 

  La première lampe électrique est issue d'une expérience de Maxwell et de 

  Ohms.

 

  Placer dans un circuit électrique un fil de faible section provoque son

  échauffement, jusqu'à ce qu'il devienne brûlant,  puis incandescent.

 

  Le fait de mettre le filament dans une enceinte vitrée, limite son phénomène

  d'usure, d'autant plus si on fait le vide dans le tube...

 

  L'étude des aimants, des solénoïdes, de l'induction qui se produit par un champ magnétique externe vont amener

  les chercheurs à définir le rôle des flux magnétiques naturels exercé dans l'air par la terre, celui des pôles, ainsi 

  que dans le sol : Des courants telluriques comme le réseau Hartmann.

 

   Les premiers moteurs électriques à courant continus ont démontré leurs limites dans leur taille et celles de

   l'absorption importante du courant, ainsi que celles liée au transport de l'énergie.

 

   Tout ceci est parfaitement répertorié dans un ouvrage  " Traité de physique élémentaire" de 186, paru chez

   Masson. Il y est développé tout le savoir destiné aux élèves des écoles d'ingénieur ou de recherche scientifique,

   à cet époque,  sur la physique des poids et mesures, l'hydraulique, l'hydrostatique, les températures, les

   dilatations, le changement  d'état des corps, l'électricité, le magnétisme, la télégraphie, l'optique et le son...

 

   C'est assurément l'un des livres de Nikola Tesla, ce génial inventeur aux neuf cents brevets, créateur du courant 

   alternatif, du moteur électrique asynchrone, des courant stationnaires, de sa fameuse bobine à éclatement

   reproduisant  les éclairs, de l'application des ondes hertziennes et de  l'énergie Libre..

 

   Le courant Alternatif  est l'une des applications les plus importantes du monde moderne,

   est l'oeuvre de  Nikola Tesla. avec le moteur asynchrone

 

   C'est l'application décalée de la force d'induction de plusieurs paires

   de solénoïdes qui se chevauchent dans le stator pour fournir

   plusieurs sources de courant, des impulsions à une fréquence

   définie par la vitesse du rotor...

 

   En 1875, son professeur de physique lui montre un machine de

   Gramme,

   une dynamo qui fonctionne, par réversibilité, comme un moteur.

 

   Il constate la production d'une gerbe d'étincelle, il suggère de

   remplacer le courant continu par le courant alternatif, dont il vient

   d'avoir l'idée.

 

   Une idée qu'il réalisera plusieurs années plus tard, parce que sans bourse

   pour étudier, il doit se débrouiller pour apprendre seul, comme un

   autodidacte, comme l'avait fait Faraday.

 

   En 1878  Thomson a créé un courant alternatif pour les arcs électriques, Gaulard et Gibbs ont créé le principe

   du  transformateur qui permet le transport du courant électrique..

 

   Personne avant Tesla n'a réussi à mettre au point le moteur à induction, alimenté par un courant alternatif tel

   qu'il le suggère à Thomas Edison en 1884.

 

   Edison qui a bâti sa fortune sur le courant continu refuse et confie à Tesla la réparation des dynamos dont la

   fiabilité laisse à désirer. Tesla les améliore en déposant ses premiers brevets.

 

   Mal récompensé il quitte Edison et après une tentative de de société personnelle où il crée des lampes à arc,

   avec pastille de carbone qui produisent davantage de lumière et s'usent moins, il est employé par Georges

   Westinghouse, après une conférence, à l' Institut Américain des Ingénieurs d'Engins Electriques, en 1891.

 

   Tesla peut enfin construire son alternateur produisant du courant électrique monophasé à 60 périodes, qui

   restera la norme définitive pour les Etats Unis et le Canada, l'Europe adoptera celui à 50 périodes (50 Hertz).

 

   Pour la compagnie Westinghouse, Tesla va créer la première usine hydraulique en utilisant les chutes du

   Niagara pour faire tourner les turbines de très gros alternateurs...

 

   Il donnera des conférences en Europe dont Celle de Londres dont la répercution fut immense, plus encore a été

   la démonstration réalisée pour l'exposition de 1893 dont l'électrification a été produite par du courant alternatif

   polyphasé.

 

  Tesla y présente ses dernières inventions qui captivent les 25 millions de visiteurs : 

 

   Il démontre l'innocuité du courant alternatif, par l'allumage de lampes qu'il passe d'une main dans l'autre, alors

   que le courant continu aurait collé l'ampoule dans une main, l'aurait brûlé,

 

   Il fait allumer des lampes sans contact entr'elles, comme par magie, des tubes à

   vide...

 

  Il produit des étincelles bleutées, similaires à celles des éclairs.

 

  Il réalise la fusion des métaux : l'étain, le cuivre,...

 

  Tesla a presque tout inventé dans le domaine de l'électricité, des

   télécommunications, de la radio, de la télécommande,  il est le précurseur de

   l'électronique...

 

  Une société japonaise a produit des unités de production d'électricité de 30 Kw/h

  pour des usages domestiques en  application du brevet Tesla entre l'énergie de

  l'air (+) et celle du sol (-)...

 

  L'étude de l'électricité statique à conduit Van de Graaf a créer la machine

  d'accumulation de courant pouvant générer des millions de volts, pour accélérer

  les particules......

 

  En 1937, pour la Foire universelle de 1937 Raoul Dufy réalise la première enseigne

  décoratrice de 60 m de haut et de 10 m de large.

 

  Des inventeurs japonais ont créé des moteurs électriques à aimants permanents

  capables de produire davantage de puissance qu'ils n'en reçoivent...

   (Dossier de la revue Nexus 2005)

 

  En excitant la bobine A , on attire le rotor qui se met en rotation en mouvement et

  on constate que la faible énergie émise en action multiplie de 10 à 100 fois

  l'énergie reçue.

 

  Une partie de l'énergie sert à la rotation, le reste est disponible.

 

  De multiples applications de ce type apparaissent, mais elles sont toutes remisées,

  parce qu'elles se heurtent aux hobbies financiers, il n'appartient qu'à nous de les voir

  se développer en les portant à la connaissance de tous.

 

  Les nouvelles découvertes sont basées sur le principe électronique du

  développement ou de l'association des atomes pour couvrir les manques d'électrons

  sur la couche périphérique.

 

  La nature ayant horreur des emplacement vide, elle va chercher à le remplir !

 

  C'est le principe adopté pour la construction du moteur ci-contre, à aimants

  permanents : il y a un nombre pair d'aimants sur le stator ( ceinture externe) et un

  nombre inférieur  impair sur le rotor.

 

  Une simple impulsion sur le stator va démarrer la rotation du rotor.

  La puissance développée sera largement supérieure à la puissance émise,

  un système de fonctionnement surnuméraire qui produit une forte puissance.

 

  Il existe autant de solutions que l'imagination peut en créer et le plus grand génie a été

  celui de Nikola Tesla qui a cherché à mettre l'électricité au service de l'humanité.

 

  Un grand physicien, révèle tout ou presque sur les connaissances actuelles liées à l'énergie et démontre comment les

  états, les lobbies énergétiques manipulent les populations et réduisent à néant toute possibilité de libération de

  l'énergie : dans recherche de votre navigateur, tapez : Un physicien en colère.

                                                                                       ____________________________________________________________________________________________________________

 

                                                                      Association PANSERNATURE loi 1901  N° : W37 200 4440

                                                                                          Webmaster : pansern@pansernature.org
                                                                                     Association reconnue d "Intérêt Général"     

                                                                                                                               Dernière modification : 06 mars 2016