Bienvenue  sur le site de  PANSERNATURE   " Panser la Nature c'est Soigner la vie"

 ___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________   

                                                                    

  Accueil

 

    Sommaire

   

 Association P.N.

   Adhésion et dons

   Activités

   Agenda

   Statuts 

   Règlement intérieur

   Contact

   Nos Livres

 

 Sciences dela Vie

  Les connaissances

  Bio-Electronique Vincent 

  Création de la Vie  

  Cycle lunaire

  Dynamisation

  Energies

  Cycles vitaux

  Mesures vitales

  L'Oscillation

  Rayonnements

  Polymorphisme

  Sciences Cachées

  Science de la Vie

  Transmutations

 

  La Vie du Sol

  Analyse du Sol

  Compost Eubiotique

  Notre Compostage

  Equilibre Electronique

  Equilibre du sol

  Equilibres Vitaux

  Docs Amendements   

  Docs Plantes utiles

 

 Notre méthode

 ( d'Agriculture Naturelle)

  Amendements

  Agri Traditionnelle

  Arboriculture

  Les cations essentiels

  Elevages

  Maraîchage & Jardin

  Viticulture

  Insectes

  Maladies

  Conseil Technique

  Le suivi agraire

 

 L'alimentation

  Cycle de l'air

  Cycle eau

  Cycle Azote

  Cycle Carbone

  Eau La Vie

  Equilibre alimentaire

  La Nutrition

  Indice"QU.E.A.N.S"

  Marché libre

  Solutions Santé

  Vaccinations

  Vins Naturel ?

 

 Environnement

  Energies fossiles

  Energies alternatives

  Energie Libre

  Fer Routage

  Pollutions

 

 Notre Liberté

  Atteintes à la vie

  Le "SEL"

 Organiser notre Marché

  Réseau Ech et savoir

  Paradoxe

   

 NaturOparc

  Infos  

  Bibliographie

  Blog PN

  Liens Utiles

 

 

 

 

        Genèse :  Création de l'Association

 

 

     Le fait qui a été à l'origine de l'association PANSERNATURE est simple, il est dû à un agriculteur !

 

  De puis près de vingt ans, je travaillais comme chimiste à fabriquer des produits d'entretien industriel, dits de

  traitement de surface. ( Nettoyage, décapage, détartrage, protection, additifs de combustion)

 

  J'étais concepteur, formulateur à façon, conditionneur et diffuseur, pour les artisans, collectivités, les entreprises...

 

  Dans ma petite unité de production, dans la vienne, en 1996, j'ai vu débarquer un céréalier pratiquant la culture

  dite conventionnelle, (Intensive) avec une particularité : Il utilisait un adoucisseur pour effectuer ses traitements,

  parce que le fait d'utiliser de l'eau adoucie lui permettait de diminuer de plus de 50% ses matières actives, pour un 

  même résultat.

 

   Pour améliorer cette réduction de dose, il utilisait un acide sulfurique très dilué (De 0,5 à 1 pour mille), pour

   amener l'eau des traitement à pH 5.

 

  L'agriculteur m'a présenté le conseiller qui utilisait cette méthode dite de réduction de doses et qui était en contrat

  avec un installateur de traitement d'eau.

 

  C'est ainsi que j'ai été mis en contact avec plus de six cents agriculteurs, cultivateurs, céréaliers, éleveurs,

  horticulteurs, maraîchers, viticulteurs, pour leur fournir l'acide, les matériels de protection, les instruments de

  contrôle, bandelettes pH et TH (dureté), et des produits d'entretien.

 

  Intrigué par l'action de l'eau, dont le fait d'une simple amélioration, permettait à la fois une économie et un tel

  résultat,  j'ai cherché à comprendre.

 

  J'ai eu pour première information la copie d'un article de Pierre Fougerousse, Professeur de Physique et ancien

   Doyen de la Faculté des Sciences de Strasbourg, sur la conception de la Bio-Electronique Vincent.

 

  Les Sciences m'ont toujours fasciné, j'ai voulu en savoir plus, j'ai adhéré à l'Association de Bio-Electronique, où j'ai

  eu largement accès à presque toutes les données de cette Science du Vivant.

 

  Fin 1999, j'ai liquidé mon entreprise pour me consacrer à la pratique des mesures en créant un laboratoire portable

  constitué de stylos testeurs ( p.H., Redox, conductimètre),  Un analyseur multiparamètre UV, un réfractomètre,...

 

  Je me suis mis à la disposition du conseiller, pour effectuer les mesures, sur le terrain, en présence de

  l'agriculteur. L'interprétation des mesures était faite par le conseiller.

 

  Devant la réussite et l'amélioration obtenue, le conseiller a acquis en 2003, un Bio-Electonimètre Vincent qui

  effectuait  toutes les mesures de la méthode Vincent en simultané. De ce fait, mes interventions sont devenues

  plus rares.

 

  Le seul inconvénient que présente un appareil Vincent, c'est qu'il est trop sensible, pour être trimballé dans un

  véhicule, puis descendu et pour être utilisé immédiatement, parce que sa mise en condition nécessite un temps

  d'adaptation d'au moins 6 heures, dans un local ou l'atmosphère est stable, comme dans un laboratoire, les

  mesures ainsi faites ne peuvent  qu'être erronées si le temps d'adaptation n'est pas respecté.

 

  En trois ans, j'ai effectué des mesures sur plus de trois mille échantillons, je m'étais formé, et j'avais parfaitement

  compris l'importance l'importance de l'action de l'eau épurée sur le sol et la vie des plantes, la relation entre les

  mesures Bio-Electroniques et celle de la quantité des ions minéraux en présence, la continuité de la nutrition sol -

  plante - fruits...

 

  Les mesures de Bio-Electroniques n'ont de valeur constructives que si elles sont accompagnées de la

  connaissance des éléments du sol traduites par le spectrophotomètre et de la qualité  de la sève par le

  réfractomètre. 

 

  En mars 2003  j'ai proposé et constitué la présente association PANSERNATURE, avec une dizaine d'agriculteurs

  et des sympathisants pour faire connaître notre découverte, les sciences qui ont permis de redynamiser

  l'agriculture.

 

  Puis, à la suite d'un article de Jean Boucher paru dans une revue, j'ai fait sa connaissance et j'ai adhéré

  à son association  (AFAB), où il m'a fait part de ses recherches et des transmutations Biologiques de Louis

  Kervran et m'a initié à ses travaux.

 

  A une assemblée générale de l'AFAB, j'ai fait la connaissance de Michel Barbaud, Agronome, où dans la ferme de

  son père, des chercheurs comme L. C. Vincent, Jeanne Rousseau, C. L Kervran, avaient oeuvré.   

 

  En décembre 2004, à Béruges, près de Poitiers, avec Michel Barbaud, nous avons pu réunir près de 40 

  personnalités, sur 60 invitées, des chercheurs, des médecins, des thérapeutes, des agriculteurs Bio et non Bio

  et l'association AFAB, et son bureau.

 

    Des personnalités étaient présentes : notamment :

               Jean Boucher, Jacqueline Bousquet du CNRS, le Professeur Herzog, le professeur Gautron, un médecin,

              un chirurgien, deux enseignants, des agriculteurs, des enseignants, etc,

 

   A la suite de cette réunion, nous avons rédigé un fascicule de 60 pages qui a été envoyé à chacun et qui, dans

   l'esprit de cette journée donnait des orientations qui pouvaient permettre une redynamisation de l'agriculture

   Biologique en France.

 

   Nous avons proposé un organigramme de fonctionnement, mais personne n'avait véritablement envie de s'y

   investir.

 

   En mai 2005, nous avons refaçonné notre association pour qu'elle porte ce projet :

 

    Se servir des avancées scientifiques pour améliorer l'agriculture et produire des aliments sains,

 

    Les recherches nous ont amené à mettre en place un concept d' Agriculture Naturelle basée sur le

    fonctionnement  de la Nature, sur les équilibres stucturels et électroniques selon la  Science de Bio-Electronique,

    les travaux de Delbet, ceux de Lakhovsky, ceux de Naessens, de Kervran, etc...

 

    Dans le même temps l'étude et les applications des équilibre nous ont amenés à créer

     l'indice de Qualité Energétique de l'Aliment Naturel pour la Santé  : QUEANS

 

    Puis, pour restaurer la qualité de l'environnement, nous avons rechercher comment supprimer les pollutions d'où  

    qu'elles viennent, parce qu'il nous paraissait vain d'agir sur les pollutions agricoles et comment, en plus de

    chercher à  supprimer les pollutions agricoles, nous agissons pour améliorer la qualité de l'énergie en améliorant

    les solutions  autres que celles issues des énergies fossiles et nucléaires : une solution L'Energie Libre de

    Nikola Tesla.

 

                                                                                                                                         PROVOST  Michel

 

____________________________________________________________________________________________________

                                                                     

 

                                                                                      Association PANSERNATURE

                                                                                                    Loi 1901  N° : W37 200 4440           

                                                                                                          Webmaster : contact@pansernature.org
                                                                                                       Association reconnue d "Intérêt Général"     

                                                                                                                                                         Dernière modification : 23 juin 2018