Bienvenue  sur le site de  PANSERNATURE   " Panser la Nature c'est Soigner la vie"

 __________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________                            

     PANSERNATURE

   Promotion de l'Agriculture Naturelle pour la Santé et l'Environnement Restauré

                                                                                                                                                                        

  Accueil

 

    Sommaire

   

 L'Association P.N.

  Adhésion et dons

   Activités

   Statuts  Règlement

   Contact

   Nos Livres

 

  Réseau Ech et savoir

 

 Sciences dela Vie

  Les connaissances

  Création de la Vie

  Equilibres vitaux

  Electricité sciences

  Mesures vitales

  Bio-Elctronique

  Polymorphisme

  Transmutations

  L'Oscillation 

  Dynamisation

  Rayonnements

 

  La Vie du Sol

  Equilibres Agraires

  Equilibre Electronique

  Equilibres Vitaux

  Analyse de Sol

  Docs techniques

  Compostage PN

  Compost Eubiotique

  Cycles vitaux

 

 Notre méthode

 ( d'Agriculture Naturelle)

  Agriculture

  Arboriculture

  Maraîchage et Jardin

  Viticulture

  Amendements

  Plantes utiles

  Elevages

  Insectes

  Maladies

  Conseillers

  Le suivi agraire 

  Cycle lunaire

  Echanges-troc

 

 L'alimentation

  L' Air et son cycle

  L'Eau La Vie

  L'Equilibre alimentaire

  La Nutrition

  Indice"QU.E.A.N.S"

  Solutions Santé

  Vaccinations

  Vins

 

 Environnement

  Energies fossiles

  Energies alternatives

  Energie Libre

  Fer Routage

  Pollutions

  Arnaque Linky

 

 Notre Liberté

  Atteintes à la vie

  Paradoxe

  Cartons Rouges

 

 NaturOparc

 

 Nouvelles

  Infos Classées 

  Bibliographie

  Blog

  Liens Utiles 

  Agenda

 

 

 

         Interprétation du Graphique  Vincent

 

  Les mesures électroniques portées sur le graphique VINCENT révèlent, 

   ce que les chercheurs avaient découvert :

 

    - Le professeur  Claude BERNARD, Médecin, chirurgien, fondateur de la méthode expérimentale scientifique,

      affirmait que la nature du microbe importait moins que la valeur du terrain sur lequel il se développait.

 

    - Le Professeur Antoine BECHAMP, Médecin, Biologiste, Pharmacien, Toxicologiste quand il a découvert le

      processus de la fermentation bactérienne par l'action des micro-organismes, des grains d'énergie qu'il a appelé

      Microzymas (petits ferments),  a mis en évidence les modes d'action des mécanismes acido-basiques et

      enzymatiques, ainsi que la particularité que les saines vivantes peuvent se transformer en  cellules malades,

      simplement par le déséquilibre nutritionnel.

 

    - Le physicien Pierre CURIE a étudié les phénomènes énergétiques et apporté la preuve qu'un champ magnétique

      est créé par toute forme d'énergie, en opposition avec la source d’énergie qui le fait naître pour l'équilibrer.

 

      La polarité de l'énergie est donc opposée à celle de son champ magnétique.

 

      Si l’on change la polarité de la source d’énergie , la polarité du champs magnétique s’inversent aussi. 

 

      Il a été démontré que si l’on change la polarité du champ magnétique induit, il y a inversion de la polarité de

      l’énergie.

 

       Cette constatation est à l'origine du  Polymorphisme

 

  L’énergie de la vie est bien celle qui fait que la plus petite cellule est animée, douée de vie,  par le simple fait que les

  molécules qui la compose, sont eux mêmes le fait des liaisons des éléments atomiques qu'elles contiennent.

 

  Chaque atome est bien constitué d'un noyau positif et d'électrons négatifs qui tournent autour.

 

  Cette rotation est le fait de la quantité d'énergie contenue dans les particules (électrons, protons) qui crée des

  champs magnétiques, ce qui oblige les électrons à tourner sur leurs orbites, comme le fait la Lune autour de la

  Terre....

 

  Une constatation de physique élémentaire, que la chimie ne peut expliquer qu'en figeant chaque matière pour

   montrer comment se font les liaisons, les assemblages, les combinaisons...

 

  Tout ce qui est autour de nous et nous en temps qu'être vivant y compris, est en mouvement, doué de vie.

 

  Ce que nous considérons comme la mort, n'est que la cessation d'une forme de vie qui subit une transformation de

  la matière en d'autres pour créer d'autres formes de vie et de matières...

 

  La vie ne se crée que pour se développer, s'améliorer, se pérenniser, en équilibre avec son milieu.

   ("La Vie est la proie de la vie". A Béchamp)

 

  Une vie à la recherche constante de son équilibre, qui dépend aussi des équilibre des milieux ambiants...

 

  La constatation électronique de la matière détermine que l'équilibre des particules est fondamentale.

 

 Tout déséquilibre est une source d'émission de rayonnements néfastes (radio-actifs : Alfa -  Bêta - Gamma,...)

 

  Le principe des mesures électroniques fondamentales, dit de Bio-Electronique, est celui qui fait intervenir le

  potentiel énergétique ( la quantité) des particules atomiques dans les molécules d'eau, parce que tout les

  organismes vivants sont "en solution" dans l'eau qui constitue le principal élément de ces organismes.

 

  Toute quantité infime de la matière contenue dans l'eau influe sur les paramètres électroniques.

 

   Dans cette incessante activité de la vie, tout est tributaire du couple Proton/électron et de leurs relations :

 

    - Les mesures du pH : Acides ou alcalines, ( Protons, action magnétique), avec un point d'équilibre situé à 7

 

    - Les mesures du Redox : Réduction ou oxydation (Electron, énergie électrique)avec un point d'équilibre situé à 0

 

    - Le calcul du rH² précise la quantité d'électron par valeur de pH avec un point d'équilibre situé à 28

 

    - La mesure de la résistivité est  liée à la concentration des minéraux elle traduit le taux d'activité cellulaire. (Ohm)

 

  

 L'interprétation du graphique:

 

  Ces mesures ( pH  -  rH² ), portées sur le graphique,

  déterminent celles se situent sur le terrain de la

  santé ou sur celui d'une pathologie, par rapport à des

  millions de mesures  et constatations effectuées en

  milieu clinique et sportif (Bataillon de Joinville 1946).

 

   C'est un formidable outil de diagnostic qui

   permet à un analyste de délimiter les éventuelles

   pathologies que des examens complémentaires

   vont pouvoir confirmer ou infirmer...

 

   Le potentiel de Redox indique en plus le taux

   énergétique en indiquant si il y a un survoltage

   préjudiciable.

 

   La résistivité indiquera si le taux énergétique est 

   perméable ou non à l'assimilation énergétique des

   aliments.

 

   En médecine, l'Homéostasie ou équilibre statique du

   Sang est situé dans des valeurs : 

           P.H.  7,2 à 7,35 et de  rH² 21 à 22.

   En 1946, Louis Claude Vincent avait déterminé que

   la création de la Vie était proche des valeurs :

     pH.  6,8  et  rH²  10

 

   En agriculture, il est établi que le sol doit se situer  :

 

   -  pH entre 6,5 et 7,2 

       entre pH 5 et 6,5  pour la plante qui pousse

      dessus.

 

   - le rH²  entre 24 et 24,5 pour le sol et

               15 et 18 pour la plante, selon le type de plante.

 

 

     Mesures

 

 

  Appareils Utilisables

 

 

Mode de Lecture

      ou de Calcul 

  P.H. : Potentiel hydrogène

 

  Echelle des acides et des alcalins

 

  Bio-Electronimètre 

 P.H. mètre (tous types)

    Lecture directe

   E :     Potentiel  REDOX

  Potentiel total de la solution  en millivolts

 

    Bio-Electronimètre

   Redox mètre  ( ORP)

   Lecture directe = E

  rH² : Rapport Hydrogène

  Quantité des électrons pour chaque valeur de  PH

   en millivots

 

  Bio-Electronimètre

 

  PH mètre + ORP : calcul

  Lecture directe

 

 rH² = (E :30) + 2 pH

  C : Conductivité électrique

 Taux de mobilité d’électrons dans la solution,

  établie en siemens :  C : en µS ou  mS

 

 Bio-Electronimètre

 

  Conductimètre

   Lecture directe = C

  R : Résistivité Ohmique : rhô : en Ohm/mm3

  Taux de résistance à la mobilité des électrons,

   valeur de la qhalité nutritive

 

 Bio-Electronimètre

 Conductimètre : Calcul

  Lecture directe

 R  = 1 000 000 : C (µS)

 R =  1 000 : C (mS)

  W : Potentiel Energie Disponible 

     en milliWatt :    mW

 

 ORP  =   Calcul :

  m=  (E x E) : R

 Taux de Matières Solubles : mg (TDS)

 Quantité des minéraux présents dissous dans la

  solution ou extraits secs, en mg/L

 

Testeurs combinés (stylos)

 Conductimètre

 Lecture directe

TDS  =  C  x 0,72 

   (en mg/L)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Tableau des mesures De Bio-Electronique et des appareils qui les permettent

 

  L'apport alimentaire doit se situer sur les zones d'équilibres pour maintenir la Santé.

  

  Le fait d’apporter une nourriture ou un médicament, doit aider les cellules à se défendre contre les malformations de

  d’autres cellules (bactérien) ou pour ré-équilibrer les échanges ioniques défaillants (viral), cela se traduit par une

  accélération des échanges ioniques modifiant l’activité cellulaire.

 

  Pour être efficace, « l’aliment - médicament » doit avoir ses coordonnées en opposition avec celles de la maladie.

 

  Si ce n’est pas le cas, L'aliment ou le médicament vont se comporter comme un poison qui va accentuer l'état de

  déséquilibre, renforcer la maladie existante ou la transformer en une autre maladie, par le jeu des modifications

  produites acides ou alcalines, réduction ou oxydation, ou même les deux...

 

  Un autre facteur intervient dans l'assimilation des aliments, par les bactéries et le processus d'enzymation  par le fait

  que la cellule ne prélève que ce qu'elle a besoin pour vivre et se développer, ce qui implique que n'importe quel

  apport qui  devrait corriger les valeurs pH et rH²  n'est pas toujours en mesure de le faire.

 

  En agriculture, la connaissance de la composition minérale est  déterminante pour vérifier et définir les équilibres.

 

  Le physicien Louis Kervran est le seul qui soit parvenu a expliquer les modifications que les milieux vivants opèrent

  pour obtenir ou rétablir la minéralisation optimum. ( Les Transmutation Biologiques à faible énergie.)

 

  En agriculture, les mesures servent à définir

  les étapes biologiques du développement des

  cultures.

 

  Elles ont permis d'élaborer le graphique ci-

  contre  de visualiser chacune des situations que

  l'on a rencontré sur le terrain.

 

  Elle correspondent à ce qui est le plus souvent

  visible sur le sol, sur les plantes, les maladies,

  les carences, la présence des insectes.

 

  Ces mesures expliquent pourquoi cela cela est

  ainsi : l'état de Santé, l'état de  développement.

 

  ex :  Une résistivité supérieure à 500 ohms pour

  une dilution de 50g de terre dans 100 g d'eau

  déminéralisée, ne correspond pas à la quantité

  de terre en dilution mais à ce que l'eau a

   prélevé.

 

  Ce que l'eau a dissout sera la quantité utilisable

  pour nourrir la plante, plus la solution aura une

  résistivité élevée, moins la plante sera nourrie.

 

  Quand les sols sont lessivés, il n'est pas rare

  de trouver une résistivité supérieure à 10 000

   ohms, il faut ramener un engrais complet.

 

  Un Potentiel Energétique W trop faible indique la

  même chose, le précise.

 

  Aucune autre science ne peut expliquer cela.

   

                                                                                       ____________________________________________________________________________________________________________

 

                                                                      Association PANSERNATURE loi 1901  N° : W37 200 4440

                                                                                          Webmaster : pansern@pansernature.org
                                                                                     Association reconnue d "Intérêt Général"     

                                                                                                                               Dernière modification : 06 mars 2016