Bienvenue  sur le site de  PANSERNATURE   " Panser la Nature c'est Soigner la vie"

 __________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________                            

     PANSERNATURE

   Promotion de l'Agriculture Naturelle pour la Santé et l'Environnement Restauré

                                                                                                                                                                        

  Accueil

 

    Sommaire

   

 L'Association P.N.

  Adhésion et dons

   Activités

   Statuts  Règlement

   Contact

   Nos Livres

 

  Réseau Ech et savoir

 

 Sciences dela Vie

  Les connaissances

  Création de la Vie

  Equilibres vitaux

  Electricité sciences

  Mesures vitales

  Bio-Elctronique

  Polymorphisme

  Transmutations

  L'Oscillation 

  Dynamisation

  Rayonnements

 

  La Vie du Sol

  Equilibres Agraires

  Equilibre Electronique

  Equilibres Vitaux

  Analyse de Sol

  Docs techniques

  Compostage PN

  Compost Eubiotique

  Cycles vitaux

 

 Notre méthode

 ( d'Agriculture Naturelle)

  Agriculture

  Arboriculture

  Maraîchage et Jardin

  Viticulture

  Amendements

  Plantes utiles

  Elevages

  Insectes

  Maladies

  Conseillers

  Le suivi agraire 

  Cycle lunaire

  Echanges-troc

 

 L'alimentation

  L' Air et son cycle

  L'Eau La Vie

  L'Equilibre alimentaire

  La Nutrition

  Indice"QU.E.A.N.S"

  Solutions Santé

  Vaccinations

  Vins

 

 Environnement

  Energies fossiles

  Energies alternatives

  Energie Libre

  Fer Routage

  Pollutions

  Arnaque Linky

 

 Notre Liberté

  Atteintes à la vie

  Paradoxe

  Cartons Rouges

 

 NaturOparc

 

 Nouvelles

  Infos Classées 

  Bibliographie

  Blog

  Liens Utiles 

  Agenda

 

 

 

                        Notre Liberté

 

                       La liberté est plus qu'un droit,

               C'est un devoir que nous devons défendre

 

  C'est l'acquis de la révolution Française,

 

     Obtenu au prix du sang sur la la royauté, la noblesse et le clergé,  sur tout le système

     dirigeant de l'époque.

 

    La liberté est inscrite dans notre constitution, celle des droits de l'homme et du citoyen.

 

      Elle apparaît encore sur beaucoup de frontons de mairies et d'édifices publics.

 

   Son libellé est clair et sans ambiguïté :

 

    " Les hommes (et les femmes ) naissent et demeurent libres et égaux en droit !"

 

     " Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles

         de l'homme ( de la femme et de l'enfant ):

 

     " Ces droits sont : la  Liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l'oppression !"

 

     " La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui.

           Ainsi l'exercice des droits naturels de chacun, n'a de borne que celles qui assurent aux

           autres membres de la société, la jouissance de ces mêmes droits.

 

     " La loi n'a le droit de défendre que les actions nuisible à la société !

           Tout ce qui n'est pas défendu par la loi ne peut être empêché et nul ne peut être contraint à

             faire ce qu'elle n'ordonne pas."

 

 

     " La libre communication des pensées est des opinions est un des droits les plus précieux de

           l'homme.

           Tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette

           liberté."

 

 

      " Toute société dans laquelle la garantie des droits n'est pas assurée, ni la séparation des

           pouvoirs déterminée, (cette société) n'a point de constitution !"

 

  Son application aussi devrait être garantie :

 

      Quand un Président, un Gouvernement imposent par décret,

      Quand des élus, votent des lois, des textes qui limitent les libertés, 

                                                                                        qui violent les libertés les plus élémentaires :

 

    L'application de ces textes iniques est nulle aux regard de la constitution et de ce fait,

       ces textes devraient être abrogés, supprimés. (ils ne devraient même pas être proposés)

 

    La constitution donne le droit à tout citoyen de s'opposer

     à toute forme d'oppression qui naît de l'application de textes non conforme à cette constitution.

 

   Si le fait de vivre simplement :

 

       - en respirant un air pur, 

       - en buvant une eau saine,

       - en mangeant des produits sains,

 

       n'est pas assuré, la santé, la vie des citoyens est compromise !

 

   Si le fait d'acheter, de cultiver, de récolter ou de vendre des produits exempts de tous

    polluants ou poisons, la seule option qui assure la santé des populations est limité

    (le seul fait d'être soumis à l'arbitraire de catalogues restrictifs sur les semences, ou autres aliments,

       interdisant ou supprimant les produits sains, d'origine naturels, est une iniquité constitutionnelle).

 

   Si le fait de parler

      - des aliments sains et des vertus alimentaires;

      - de récolter ou de cultiver des plantes naturelles,

      - d'écrire des livres vantant les qualités des aliments sains, en dénonçant ceux qui ne le sont

         pas,

     - d'enseigner les méthodes qui permettent d'obtenir des aliments sains.

 

   Deviennent un délit parce que cela s'oppose aux produits frelatés, fabriqués par des firmes qui

     n'ont que pour but de se procurer de l'argent, sans se soucier de la qualité et de la salubrité des

     aliments,

 

   Si tout cela n'est plus préservé :

 

    Les droits les plus élémentaires définis par la Constitution

       ne sont plus garantis !

 

   Aujourd'hui, force est de constater que la liberté constitutionnelle est bafouée par :

 

     - Des textes qui limitent le doit de d'apprendre et de comprendre, par l'institutionnalisation des

        méthodes d'enseignement qui vont jusqu'à supprimer des livres d'école, des dictionnaires, les

        découvertes scientifiques et leurs auteurs, qui ne vont pas dans le sens imposé par une cellule de

        contrôle étatique, des personnes mises en place par les lobbies financiers, industriels, les loges

        maçonniques... 

 

       La recherche universitaire, le CNRS, l'INSERM, l'INRA, l' AFSSA, ne sont plus, depuis longtemps

       indépendants, les recherches sont commandées par les même groupes financiers et industriels, qui d'un

       côté produisent des produits phytosanitaires et d'un autre côté des médicaments censés remédier aux

       effets délétères que les pesticides engendrent.

 

        ( Avensis-Pasteur, Astra-Calvé, ICI, Hoescht, Mérieux, Mossanto, Sanofi,  Sanders, Sareva, Schell Total,

           Unilever, et c).

 

       L'état ne veut plus financer les universités pour les soumettre à la tutelles de ces groupes.

 

       Ces monopoles internationaux ont infiltré toutes les instances officielles, tous les organismes de contrôle

       des états :

 

         - Ils ont des intérêts financiers importants dans les chaînes de distribution alimentaires, les

            supermarchés,

         - ils sont propriétaires des grands médias, des journaux, des chaînes de télévision, des radios...

         - Ils supervisent l'édition et la diffusion de tout ce qui s'écrit et ne dispensent la publicité qu'à ceux qui  

           leurs sont soumis, volontairement ou non.

         - Ils sont à la fois les contrôleurs avalisés par l'état et les dispensateurs autorisés de solutions plus ou

            moins adaptées à la résolution des problèmes que leurs société on causés, organisés

           (la pollution entre autres).

 

    -  Des interventions médiatiques pour dénigrer, ridiculiser  tout ceux qui n'utilisent pas des engrais

         chimiques, les pesticides, les OGM, en publiant des articles, en diffusant des reportages, de savants

         soumis à leurs dictats (la blouse blanche cela en jette).

 

         Il est fréquent de lire ou de voir des interventions de personnes en blouse blanche, affirmer des

         certitudes qui se révèlent ensuite contredites par les faits.

 

         Dans les débats télévisés sur des sujets sensibles comme les Sciences du Vivant, la Médecine, la

         Pharmacie, l' Agronomie, il y a toujours une personnalité modératrice qui conteste les vérités flagrantes,

         pour les minimiser et  instituer le doutes dans les esprits.

 

     - Des textes qui imposent l'achat de semences parce qu'elles sont inscrites dans un catalogue !

        Ce catalogue est établi et contrôlé par les firmes de semenciers privés, agréés par l'état.

 

        Or, les semences inscrites à ce catalogue sont trafiquées génétiquement pour qu'elle puissent se

        développer dans les sols dégradés par les pesticides, elles sont aussi polluées et empoisonnées par

        des pesticides, des désherbants ou des OGM.

 

        Les semences originelles sont confisquées par les semenciers industriels qui les retirent du marché pour

        les proposer plus tard, aux prix forts, alors qu'elles peuvent être sainement obtenues par le récoltant qui

        cultive ses sol en respectant leur processus nutritif naturel et leur vie biologique.

 

     - Des lois qui établissent que les pollueurs doivent être les payeurs, mais les autorisations pour les

         applications, dans les faits, sont tellement permissives que les polluants envahissent tout les milieux, 

         l'air, les eaux, la flore, la faune ( on retrouve des produits chimiques nocifs, irradiants enfouis un peu

         partout). 

 

         La pollution déversée, épandue,  même si on connaît les responsables, ne sont contraints à réparer que

         des dizaines d'années après les faits, quand un maximum de victimes n'est plus là pour être

         indemnisés, quand ils parviennent à être condamnés.

          ( ex : les catastrophes chimiques, les déchets hospitaliers ou nucléaires, l'incinération, les marées

            noires,)  

 

     - Des textes imposent ou autorisent la diffusion, l'usage des produits nocifs, sans que de

         sérieuses mesures de contrôle aient été faites, ou les laissant pratiquer par ceux qui les produisent.

 

         Combien de médicaments, de pesticides, de vaccins,  se révélant à l'usage, dangereux, invalidants,

         mortels, sont encore prescrits, disponibles, ou mettent des dizaines d'années avant de l'être, malgré les

         enquêtes quand elles sont ouvertes et organisées, malgré la dénonciations par les associations qui sont

         obligées de se réunir, de se constituer, pour défendre leurs victimes, les épandeurs, les utilisateurs

         actifs ou passifs.

 

         Combien des surfaces agricoles sont devenues stériles, compactes, transformées, ou la production

         contaminée n'est possible que par la perfusion des produits engrais chimiques, sous un arrosage

         permanent. en tarissant les cours d'eaux et les nappes phréatiques 

         (des aides, emprunts sont consentis avec le soutient des agences de l'eau, pour faciliter le puisage et

         l'irrigation dans des lieux inappropriés).

 

     - Des textes qui interdisent l'usage, la détention et la vente des drogues des dopants officiellement

         définis,  mais qui tolèrent la vente de produits rendus nocifs par les pesticides, les boues dépuration et

         les produits "accoutûmants"  incorporés, dès l'instant que cela rapporte des dividendes aux financiers,

         aux industriels et des taxes à l'état :

 

        Les farines animales, les hormones de croissance ( le Round Up en fait partie ), des substances

        hybridées, les dioxydes, les "O.G.M.", etc. 

 

        Les eaux de ville sont en général trop minéralisées et contiennent des pesticides, des métaux lourds,

        des  antibiotiques qui s'accumulent dans les organismes, les plantes, les animaux et les êtres humains.

 

        Certains vins sont cent fois plus chargés de pesticides, d'organophosphoré, de sulfites, qu'il n'est toléré

        dans les eaux de boisson.

 

        Les mentions "fumer tue", "boire modérément, attention aux abus d'alcool", "limiter le sel, les sucre, le

        gras", manger et bouger" n'ont jamais eu d'effets vraiment répulsifs, parce que tous les produit

        alimentaires sont conçus pour augmenter les doses des ces

         ingrédients, dès l'instant que cela augmente la consommation des boissons sur minéralisées, 

         gazeuses, qui sont encore plus dangereuses pour la santé des animaux, des êtres humains..

          (les aspartames et autres édulcorants de synthèse, sont cancérigènes, mais permis).

 

   Sous le couvert des dictats de la "communauté Européenne" soumise aux marchés américains,

   les états de l'Europe des Marchés seraient obligés et contraints  d'approuver les cultures contenant des

    OGM, le pesticide  le plus sournois qui existe, :

 

         - qui agit comme le fait le HIV (sida) en rendant les cellules contaminable en rendant le système

            immunitaire inopérant, et ouvrant ainsi la voie à toutes sortes de maladies.

 

      - qui a pour effet de perturber jusqu'à annihiler toute culture ne contenant pas de Round up (Glyphosate),

           et  à tuer les abeilles.

 

            Aucun laboratoire officiel ne veut ou n'est autorisé pour effectuer les mesures qui pourraient le

            démontrer, mais sur le terrain, les faits sont là, les abeilles meurent, les récoltes bio dépérissent,

            contaminées par les OGM.

 

     Dès lors que les plus élémentaires des libertés constitutionnelles ne sont pas respectées,

      par les institutions qui en ont la charge, il est du droit, du devoir de tout citoyen (citoyenne)

      d'agir pour le faire par la désobéissance civique, l'ndignation :

 

      En s'opposant aux dictats iniques et insalubres.

 

        En rétablissant la qualité sanitaire et énergétiques des aliments naturels, porteurs de santé.

 

        Ce qui implique de n'utiliser que des bonnes semences, de rétablir le fonctionnement naturel

        des sols, de tout faire pour préserver la qualité de l'air, de l'eau, des aliments et

         l'environnement.

 

         C'est le but, la mission de notre association, que nous assumons dans le respect de notre

         Constitution !

 

                              PANSER LA Nature c'est Soigner la VIE

 

                       On n'a rien fait quand on a pas tout bien fait ! Epicure

 

 

                                                                                       ____________________________________________________________________________________________________________

 

                                                                      Association PANSERNATURE loi 1901  N° : W37 200 4440

                                                                                          Webmaster : pansern@pansernature.org
                                                                                     Association reconnue d "Intérêt Général"     

                                                                                                                               Dernière modification : 06 mars 2016