Bienvenue  sur le site de  PANSERNATURE   " Panser la Nature c'est Soigner la vie"

 ___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________   

                                                                    

  Accueil

 

    Sommaire

   

 Association P.N.

   Adhésion et dons

   Activités

   Agenda

   Statuts 

   Règlement intérieur

   Contact

   Nos Livres

 

 Sciences dela Vie

  Les connaissances

  Bio-Electronique Vincent 

  Création de la Vie  

  Cycle lunaire

  Dynamisation

  Energies

  Cycles vitaux

  Mesures vitales

  L'Oscillation

  Rayonnements

  Polymorphisme

  Sciences Cachées

  Science de la Vie

  Transmutations

 

  La Vie du Sol

  Analyse du Sol

  Compost Eubiotique

  Notre Compostage

  Equilibre Electronique

  Equilibre du sol

  Equilibres Vitaux

  Docs Amendements   

  Docs Plantes utiles

 

 Notre méthode

 ( d'Agriculture Naturelle)

  Amendements

  Agri Traditionnelle

  Arboriculture

  Les cations essentiels

  Elevages

  Maraîchage & Jardin

  Viticulture

  Insectes

  Maladies

  Conseil Technique

  Le suivi agraire

 

 L'alimentation

  Cycle de l'air

  Cycle eau

  Cycle Azote

  Cycle Carbone

  Eau La Vie

  Equilibre alimentaire

  La Nutrition

  Indice"QU.E.A.N.S"

  Marché libre

  Solutions Santé

  Vaccinations

  Vins Naturel ?

 

 Environnement

  Energies fossiles

  Energies alternatives

  Energie Libre

  Fer Routage

  Pollutions

 

 Notre Liberté

  Atteintes à la vie

  Le "SEL"

 Organiser notre Marché

  Réseau Ech et savoir

  Paradoxe

   

 NaturOparc

  Infos  

  Bibliographie

  Blog PN

  Liens Utiles

 

 

 

 

            Matériels et Appareils de culture

     

   On doit tout faire pour permettre l'application de notre méthode de Culture Naturelle

 

 

    Tout d'abord, le fait de cultiver autrement, c'est faire intervenir les travailleurs naturels du sol en leur donnant les

    moyens d'effectuer leur tâche, ce qui commence par l'ameublissement du sol.

 

   Le glacis formé par des années de passage des socs de charrue est devenu une zone interdisant la pénétration

   des racines, l'infiltration de l'eau, la respiration du sol....La Vie !

 

  Rappels du fonctionnement des sols ( la Vie du Sol) :

 

 

    1 : Tout se passe au contact de la surface du sol :

 

       La plante pousse dans et sur le sol

         Que le végétal soit une plante ou un arbre, sa vie se crée et

         se recrée de façon similaire.

 

         La meilleure nourriture des plantes est créé par le compostage naturel, issu principalement de la plante, de ce

         qu'elle produit, et par le travail des vers de terre.

 

       Les vers de terre sont les vrais jardiniers :

        Ils aèrent le sol, le décompactent, et le nourrissent par leurs turricules.

 

   2 : On ne doit pas retourner les sols !        Retourner le sol, c'est enterrer la vie,

   

          C'est se créer des servitudes par la venue

          des maladies et des insectes.

 

          Il faut seulement l'aérer en cassant la croûte

          durcie

 

   3 : On doit seulement aider le sol

        à agir comme il le fait naturellement :

 

       - Il faut parfaire l'équilibre des structures du

         sols.

       - Equilibrer le pH du sol.

 

       - Amener du terreau composté avec

         le magnésium et le carbone.

 

       - arroser si c'est nécessaire

 

       - semer ou planter dans le terreau.

 

       - Protéger le sol contre le rayonnement solaire.

 

       Notre méthode de culture Naturelle simplifie le travail du sol :

 

      Pas de labourage ou de bêchage

 

        Le sous-solage consiste à défoncer le sol,  sans faire remonter la roche mère en surface, ce qui réduirait à

        néant toute production de la végétation, des cultures... une zone d'une dizaine de centimètres située au-

        dessous de la profondeur habituelle du sillon (de 20 à 30 cm de profondeur) dans le sol.

 

      Avant tout, il faut connaître la structure du sols, qui est révélé par un carottage et par les mesures

        physiques.

 

       Cela nous renseigne sur les excès de calcaire ou d'argile ainsi que sur leurs carences.

 

       Il peut paraître nécessaire de décompacter un sol durci,  de traverser une veine de calcaire ou d'argile,

       pour préparer leur décompactage, pour cela on utilise des

       barreaux d'acier disposés le long d"un timon avec un tube

       soudé derrière un ou chaque barreau.

 

       Sur le ou les tubes, on place un réservoir (cône) pour faire

       pénétrer l'amendement dans la couche.

 

       Chaque barreau pénètre le sol comme un couteau qui va

       fendre successivement le sol de  10 cm jusqu'à  40 c

 

       Amender, c'est rééquilibrer les structures générales du sol en

      lui apportant l'élément structurel qui rétablira l'équilibre optimum.

 

      C'est ainsi que par le tube ont peut injecter de l'argile, de la dolomie, 

      de la Kiésérite, du basalte du sable de quartz, ou de la pouzzolane...

 

     La réalisation des composts énergétiques, rapides nécessite :

 

      - un broyeur de paille ou de fumier, pour permettre un mélange homogène.

 

      - une benne épandeuse de fumier,

 

      - un tapis transporteur ou une vis sans fin,

 

     -  Un semoir à granulés ou à poudre

 

     On indiquera les professionnels qui peuvent réaliser ces équipements...

 

      Pour cultiver, nous sommes partisans du moindre effort, nous avons constaté que le fait de labourer profond

      était une erreur agronomique par le fait qu'elle désorganise la vie du sol et fait remonter les couches inférieures

      à la surface.

 

      Le fait de faire remonter les couches inférieures (roche mère) participe à la fin de la vie organique par la

      suppression de l'humus qui na plus sa relation avec la surface, ce qui participe à la stérilité des sols... 

 

      On recherchera donc des matériels qui permettront un travail superficiel du sol, inférieur à 5 cm de profondeur :    

       Herses, bineuses, fraises, socs en té, etc   

        

     Notre Méthode de Culture Naturelle est une solution très économique

 

        Un matériel succin, fini la surenchère à l'engin le plus gros le plus performant, le plus cher,

             un tracteur de 50 cv  à  60 cv.  suffit.

 

             Dans certain cas les animaux ( chevaux, boeufs)  peuvent redevenir utiles.

 

         L'équilibre du sol diminue de façon importante les traitements foliaires, fongiques les insecticides, etc.

 

                  Des traitements succins réalisés avec des plantes coûtent peu.

             Pas de traitement chimique, remplacés par des solutions de plantes, si nécessaire, c'est aussi moins de temps

             passé à traiter, moins de carburant à acheter., moins de pollution

 

             Des traitements écologiques sont très économiques, non invalidants pour les cultures, les récoltes et

             pour le paysan ou le jardinier, un bénéfice assuré.

 

         Des productions (céréales, légumes, fruits) plus équilibrées, saines, énergétiques :

             une sécurité pour le consommateur, un atout financier pour le producteur.

 

         Un investissement maîtrisé ce sont des remboursement moins élevés.

 

         Un coût de revient moindre c'est aussi une meilleure pénétration du marché bio par une baisse des prix.

      

 Le retournement par la labour ou le bêchage ont pour conséquence de tuer la vie :

 

    - Enfermer les herbes vertes sous la terre retournée, ce qui crée de la pourriture, une pourriture dont se

      repaissent les nématodes et les vers( taupins).

 

      Des plantes, dites nuisibles, vont pousser tels l'ortie, le chardon,...

 

    - De placer l'humus au fond du labour, ce qui ne permettra pas aux racines normales de la plante de se nourrir

      tout de suite, il faudra attendre que l'humus se recrée à nouveau.

 

    - De désorienter les vers de terre, dont les galeries seront rebouchées, ils fuiront ou ils seront éliminés.

 

    - Les galeries seront comblées d'où une perte d'eau et d'air, des éléments indispensables à la vie bactérienne.

 

    - De faire remonter la roche mère à la surface, une terre qui est stérile, qui est impropre à la vie des plantes, tant

      qu'elle en se transforme en terre arable..

 

  Le fonctionnement normal du Sol se fait par un compostage en surface !

 

   Les feuilles et les fruits qui tombent sur le sol, ils sont oxydés et sont transformés en nourriture pour le sols.

 

   Un principe qu'il ne faut pas occulter, si on veut bénéficier de la vie biologique et naturel qui est à l'origine de la vie.

 

  Seule l'aération du sol  (humus) après chaque récolte est importante

   sur une profondeur de 5 cm, on l'obtient par hersage ou avec une grelinette pour mélanger les amendements avec 

   la terre.

 

 

____________________________________________________________________________________________________

                                                                     

 

                                                                                      Association PANSERNATURE

                                                                                                    Loi 1901  N° : W37 200 4440           

                                                                                                          Webmaster : contact@pansernature.org
                                                                                                       Association reconnue d "Intérêt Général"     

                                                                                                                                                         Dernière modification : 23 juin 2018