Bienvenue  sur le site de  PANSERNATURE   " Panser la Nature c'est Soigner la vie"

 __________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________                            

     PANSERNATURE

   Promotion de l'Agriculture Naturelle pour la Santé et l'Environnement Restauré

                                                                                                                                                                        

  Accueil

 

    Sommaire

   

 L'Association P.N.

  Adhésion et dons

   Activités

   Statuts  Règlement

   Contact

   Nos Livres

 

  Réseau Ech et savoir

 

 Sciences dela Vie

  Les connaissances

  Création de la Vie

  Equilibres vitaux

  Electricité sciences

  Mesures vitales

  Bio-Elctronique

  Polymorphisme

  Transmutations

  L'Oscillation 

  Dynamisation

  Rayonnements

 

  La Vie du Sol

  Equilibres Agraires

  Equilibre Electronique

  Equilibres Vitaux

  Analyse de Sol

  Docs techniques

  Compostage PN

  Compost Eubiotique

  Cycles vitaux

 

 Notre méthode

 ( d'Agriculture Naturelle)

  Agriculture

  Arboriculture

  Maraîchage et Jardin

  Viticulture

  Amendements

  Plantes utiles

  Elevages

  Insectes

  Maladies

  Conseillers

  Le suivi agraire 

  Cycle lunaire

  Echanges-troc

 

 L'alimentation

  L' Air et son cycle

  L'Eau La Vie

  L'Equilibre alimentaire

  La Nutrition

  Indice"QU.E.A.N.S"

  Solutions Santé

  Vaccinations

  Vins

 

 Environnement

  Energies fossiles

  Energies alternatives

  Energie Libre

  Fer Routage

  Pollutions

  Arnaque Linky

 

 Notre Liberté

  Atteintes à la vie

  Paradoxe

  Cartons Rouges

 

 NaturOparc

 

 Nouvelles

  Infos Classées 

  Bibliographie

  Blog

  Liens Utiles 

  Agenda

 

 

 

                                La Nutrition

 

   La nutrition c'est "manger pour vivre et non vivre pour manger"

 

       C'est une question de bon sens et d'équilibre.

 

    D'abord, nous sommes tous différents et c'est là notre chance.

 

      - Génétiquement nous sommes issus d'un croisement de races et d'ethnies, celles qui depuis des millénaires

        ont circulé sur notre sol, et bien malin serait celui qui pourrait prouver qu'il est l'unique descendant de tel ou

        autre ancêtre précis. (La généalogie a du mal à remonter au delà des années 1750).

 

      - Nous avons tous une façon de vivre et de se comporter qui nous est propre, même si des tendances plus ou

        moins marquées, dues à notre environnement, à la façon de se nourrir, à nos conditions de vie.

 

     - S'il y a des dispositions plus oui moins enracinées ou génétiques qui tendent à constater que dans une

        famille de personnes propices à l'embonpoint,  il y a des gros qui ont tendance à ne pas maigrir et des

        maigres à ne pas grossir

 

     - La loi des proportions dites des "20-80" de vérifie souvent par le fait que dans une épidémie, il y a toujours

       au  moins 20 % des personnes qui y échappent, hors de toute mesure de sauvegarde.

 

       Notre patrimoine génétique est le meilleur rempart que nous ayons face aux pandémies et autres infections

       qui nous guettent ou de celles que l'on cherche à nous inséminer.

 

   La nutrition est la première de nos médecines les plus avancées !

 

    C'est bien dans la façon de se nourrir, de choisir (quand on le peut) ses aliments, de les préparer et de les

    ingérer que la résistance aux infections devient primordiale.

 

    "Manger au moins 5 fruits et légumes par jour",  est un slogan qui part d'un bon principe, à la seule

      condition que la qualité des ingrédients soit irréprochable, ce qui est très loin d'être le cas, puisque que 95 %

      des aliments que nous avons à notre disposition sont produits ou préparés de façon industrielle avec :

                        des engrais chimiques, des pesticides, des OGM

      et se révèlent :       trop salé, trop sucré, trop gras.

 

     Les associations de consommateurs sont presque impuissantes pour contrer la volonté des lobbies industriels

     qui opèrent ainsi parce qu'une alimentation dégradée, pratiquement empoisonnée, est propice pour entraîner

     les organismes à subir les infections latentes ou organisées et ainsi pouvoir fournir des médicaments et autres

     potions magiques (lesquelles sont aussi produites de mauvaise façon).  

 

     La suite du slogan est de "Bouger", remuer, faire du sport,...

 

     Ce qu'il faut c'est faire fonctionner ses muscles au moins 20 à 30 minutes par jour, de façon soutenue et deux

     ou trois fois par semaine de prolonger cet effort pendant une heure.

 

     Dans une société ou c'est la rentabilité du travail qui prime avant tout, avec des temps de repos minimisés, des repas

     pris sur le pouce, et une télévision omniprésente qui ressasse les catastrophes, les crimes et diffuse soit des

     amusements où le rêve de l'argent est facile, soit des films ou des séries où l'entretien de la peur est omniprésente,

     il devient presque impossible de se réserver du temps pour s'entretenir.

 

     La seule façon de se nourrir bien est de le faire sans aucune exagération et de respecter quelques

     principes de base :

 

      - s'imposer des temps  un pour le repos, la détente, et un temps pour se nourrir.

           (celui de mastiquer : un véritable apprentissage).

 

      - Manger comme un prince le matin, un roi à midi et un pauvre le soir.

 

         Le matin, au réveil, un bol d'eau chaude contenant un boisson peu sucrée (café, thé, cacao, chicorée, céréales)

           du pain complet, une portion de gras allégé, permet de ce caler pour bien démarrer et pour éviter le coup de faim

           à 11 H. (être bien et  heureux de se sentir en vie)

 

         Vers dix heures, un  fruit, un verre d'eau.

 

         Le repas de midi, au mois 30 minutes, se prend assis, commence par une verre d'eau parce qu'il faut  préparer

          à secréter la salive , et cela évite de ressentir la faim de façon exagérée.

           Eviter de consommer trop d'alcool, un verre de bon vin est souvent le bienvenu.

 

          Si possible une sieste d'au moins dix à 15 minutes permet de recharger les batteries ( le système nerveux)

   

          Le goûter est un petit instant de détente où l'on prend un fruit et une boisson.

 

 

          Le repas du soir doit être léger parce que la nuit, le digestion est plus lente, et les excès alourdissent l'estomac,

          ce qui rend le sommeil plus difficile, le repos nocturne moins réparateur.

 

          Les fruits et boissons sucrées sont mieux assimilées en dehors des repas et sont là pour redonner une petit coup

          de fouet dans l'activité.

 

    Bien des sociétés qui exigent un rendement optimal des activités, physiques ou nerveuses, ont bien compris les

          processus de la récupération, et imposent les temps de détente et la sieste.

    

      - varier les menus, "à la française" :  entrée légère, plat complet, fromage ou dessert proportionné.

 

      - respecter la règle de 40 % de légumes crus et boisson pour 60 % de portions cuites, pour que les enzymes

         du cru facilitent la digestion du cuit.

 

      - boire une eau peu minérale et légèrement acide, ce qui n'est pas le cas de l'eau du robinet.

 

    Le respect de la qualité énergétique des aliment doit être l'impératif de notre société qui  de le fait pas

    parce qu'elle est soumise aux dictats des marchés financiers.

   

    Y parvenir est le but de notre association, parce que rien n'est organisé ou mis en place pour que nos   

    organismes puissent se développer, dans les conditions normales qu'un bon état de santé exige.

 

    Si nous n'avions pu redécouvrir les sciences cachées, censurées, nous n'aurions pas pu mettre au point les

    outils qui permettent d'obtenir des aliments énergétiquement sains de façon pratique et économiques, de créer

    un indice énergétique qui donne à un aliment le niveau de l'énergie qu'il peut transmettre.

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                       ____________________________________________________________________________________________________________

 

                                                                      Association PANSERNATURE loi 1901  N° : W37 200 4440

                                                                                          Webmaster : pansern@pansernature.org
                                                                                     Association reconnue d "Intérêt Général"     

                                                                                                                               Dernière modification : 06 mars 2016