Accueil

   

  Association P.N.

   Adhésion et dons

   Activités

   Statuts

   Règlement intérieur

   Contact

   Nos Livres

 

   Projet Chine

 

 Sciences de la Vie

  Les Connaissances

  Bio-Electronique

  Création de la Vie 

  Cycle lunaire

  Dynamisation

  Energies

  Cycles vitaux

  Mesures vitales

  L'Oscillation

  Polymorphisme

  Polarisation

  Rayonnements

  Sciences Cachées

  Science de la Vie

  Transmutations

 

  La Vie du Sol

  Compost Eubiotique

  Compostage P N

  Equilibre Electronique

  Equilibre du sol

  Equilibres Vitaux

  Docs Amendements   

  Docs Pantes utiles

  Les cations essentiels

  Obéir à la Nature

 

 Notre méthode

 ( d'Agriculture Naturelle)

  Analyse du Sol

  Amendements

  Agri Traditionnelle  

  Arboriculture 

  Elevages

  Maraîchage & Jardin

  Viticulture

  Insectes

  Maladies

  Plantes invasives

  Conseil Technique

  Le suivi agraire

 

 L'alimentation

  Cycle de l'air

  Cycle Azote

  Cycle Carbone

  Cycle de l'EAU

  Cycle Phosphore

  Dynamisation

  Eau La Vie

  Equilibre alimentaire

  Intolérances

  Indice"QU.E.A.N.S"

  Marché libre

  Solutions Santé

  Corvid 19 ?

  La Vérité est Ailleurs    

  Vaccinations

  Vins Naturel ?

 

 Environnement

  Catastrophes

  Energies fossiles

  Energies alternatives

  Energie Libre

  Fer Routage

  Pollutions

 

 Notre Liberté

  Atteintes à la vie

  Menteurs

  Le "SEL"

  Organiser un Marché

  Réseau Ech et savoir

  Paradoxe

 

 NaturOparc

 

  Bibliographie

  Blog PN (Forum)

  Liens Utiles

 

Schéma de la cellule par Lakhovsky

 

        L' Oscillation vibratoire

 

                       Une dynamique Energétique

 

     La vibration énergétique, l'oscillation électromagnétique sont des phénomènes naturels qui

     agissent  sur tous les corps et qui sont  induits par le niveau de fréquence des rayonnements

     qui les  produisent.

 

   Des rayonnements naturels nous proviennent du Cosmos (les galaxies), du soleil, de la position

   des  autres Planètes de notre système solaire, de la Lune, et de l'activité de la Terre.

 

   On peut neutraliser ou activer les actions produites par les rayonnements par :

 

    - des filtres pour les réduire ou les neutraliser.

 

    - des appareils pour les amplifier ou pour rétablir l'action bénéfique des rayonnement naturels.

 

    L'activation du taux vibratoire d'une solution par un mouvement provoque une accélération du

     déplacement des électrons,

 

     Cela facilite les échanges dans la solution employée,

     Cela active et améliore le fonctionnement cellulaire.

 

  La découverte de Samuel Hahnemann : L'homéopathie

 

    Un médecin attentif aux résultat des ses prescriptions.

 

   Ayant constaté que ses confrères se complaisaient à prescrire des médicaments sans

   trop se préoccuper des conséquences, il crée un livre : l'Organon.

 

   Il a observé que ses potions étaient plus efficaces quand ils les portaient (à cheval) chez

   les malades que lors qu'il les donnaient en son officine.

 

   Il a aussi observé, comme l'avait fait avant lui : Hippocrate, que l'effet produit par 

   l'absorption d'un poison, était similaire à l'effet produit par un type de maladie.

    (C'est la dose qui fait le poison)

   

   Il a réuni deux techniques : le mouvement répété et da dose infinitésimale !                    Samuel Hahnemann

 

    - Le mouvement répété d'un flacon contenant une solution d'eau avec le médicament,    

      à sa dose d'emploi  (100 allers et retours ou 100 rotations)  

 

    - La dose  infiniment rediluée :

 

    - Après le premier secouage, on prélève 1 cl de la solution que l'on redilue dans 1 litre d'eau.

      on secoue à nouveau 100 fois, on prélève à nouveau 1 cl, ce qui constitue le "ch" (centième homéopathique).

 

    Il est à signaler que cette dynamisation a été confirmée par  Jacques Benveniste qui a pu démontrer que

    l'élément restant dans l'eau, au bout de 52 dilutions et dynamisation, était une source électromagnétique du type

    audio, et que cet élément avait une puissance d'activité égale au médicament d'origine d'où

    "La mémoire de   l'eau"

 

  L'oscillation est la Source de la Vie

 

   Les recherches de Georges Lakhovsky, précédées par celles de Hertz et de Faraday, 

   soutenues par A D' Arsonval, nous expliquent que des phénomènes naturels observés,

   sont à l'origine de découvertes par des personnes ordinaires, alors que les scientifiques

   "officiels" n'avaient pas pu les expliquer, ni même les imaginer.

 

   Les radioélectriciens avaient constaté, bien avant 1920, que les oiseaux étaient perturbés

   par les ondes produites aux abords des émetteurs radio, ce que les chasseurs et  les

   colombophiles confirmaient.

 

   Ce que l'on a nommé l'instinct des animaux, devient explicite par le phénomène d'émission

   Georges Lakhovsky      radioélectrique qui peut être ainsi détecté sur de longues distances.                        

 

     (1869 - 1942)               Lakhovsky a pu démontrer comment un insecte, un oiseau, un animal ou un poisson, peuvent

                                                                                            s'orienter dans un espace à trois dimensions, sur de grandes

   distances, alors que nous, qui nous prétendons des êtres des

   esprits évolués, nous ne parvenons pas à nous diriger hors de ce

   que nous voyons pas directement, dans deux dimensions, sans

   le secours des étoiles, de la boussole ou du sextant..

 

   Comment parviennent-il à cette précision qui s'apparente à celle

   d'une flèche filant vers sa cible, sans être détournée par des

   obstacles physiques  interposés naturellement ou artificiellement 

   par les chercheurs qui les étudient.     

 

   Lakhovsky en a déduit que les insectes, les oiseaux,

   les serpents, se calaient sur les fréquences des ondes

   électromagnétiques émises par une source émettrice

   bien précise, celle de leur cible alimentaire ou

   Morphologie directionnelle des animaux                         reproductrice (la femelle), où encore celle des fientes

    le sens va des oreilles vers le nez                                   de leur nid d'origine (pigeons).

 

   

   En étudiant la morphologie des des insectes, des oiseaux, des poissons et des

   mammifères, il a pu démontrer que chaque espèce avait son propre système

   d'orientation, constitué par des canaux semi-circulaires chez les oiseaux

   et des antennes chez les insectes...

 

   La forme diffère d'une espèce à l'autre, mais elles ont en commun, une forme et une

   configuration d'une sorte d' Y dont les pointes son réunies et prolongées par une

   branche  commune en forme de  chaque sont de spirale et  les deux brins placés    

                                                             verticalement un peu comme les pages d'un livre ouvert

 

   Chaque brins d'un même y se rejoignent en formant un cercle, une disposition qui rappelle celle des radiogoniomètres à

   cadres fixes ou mobile, permettant de situer l'origine d'une émission.

 

   Ces phénomènes naturels ont été étudiés dès 1800 par les chercheurs de cette époque qui n'avaient comme seule

   source d'électricité que la bouteille de Leyde : Oersted pour le flux magnétique, Hertz pour la fréquence, Faraday pour 

   l'induction magnétique, Ampère pour  la puissance, etc.                                                                   

 

   Le plus simple des récepteursradios que nous fabriquions dans notre enfance était une aiguille à coudre mise en contact 

   avec du minerai de plomb ( la galène),  reliée par un fil électrique dénudé, simplement enroulé en cercle sur un carton et

   relié à un condensateur variable puis à un écouteur de téléphone. 

 

   Nous  pouvions écouter ainsi  France Inter,  Europe 1, RTL, ..., Sans pile. Cela fonctionne encore sur les grandes ondes.

 

    Lakhovsky a défini que l'ADN de la cellule vivante se comportait

     comme un émetteur - récepteur qui pouait recevoir ou émettre

    des signaux selon leur nature et à saleur fonction.

 

    "La vie est née de la voibration, elle est entretenue par la vibration,

    elle est supprimée par tout déséquilibre oscillatoire".

 

    Son livre  paru en 1929 :

         "Les secrets de la Vie ou l'origine de la vie" 

 

   Lakhovsky a démontré aussi que les cellules vivantes émettent

   des signaux électromagnétiques produites par les bactéries

   comme le sont les odeur,  les phéromones, sur les quels se  

   calent les insectes ou les oiseaux...

 

   Ce qui fait que chaque être vivant émet des ondes radioélectriques

    qui lui sont propres et reçoit des radiations de plusieurs origines,

    ce qu'il a appris à différencier et qui sont à l'origine de son équilibre

    vital.

 

   Les plus grands rayonnements que chaque être reçoit sont les

                                                                                             rayons cosmiques, les rayons solaires et les rayons telluriques

    (venant du sol).

 

   Chaque type de rayonnement a une fréquence qui lui est propre,

   et les circuits de l'ADN (spirale)se sont calés sur ces  fréquences

   pour trouver son équilibre.

 

   Si une autre source de rayonnement se manifeste, les circuits

   de l'ADN vont chercher à la définir pour y adapter une action et ils

   seront désorientés tant que cette adaptation ne sera pas effectuée,     comme  c'est le cas pour le mal de mer, le vertige, la peur du vide,

   le travail sur un fil ou sur une poutre, la claustrophobie.

 

    Si la source du rayonnement est électromagnétique de nature 

    ionisante comme les micro-ondes, les lignes à haute tension,

    les téléphones portables, et autres matériels, les variations de

    tension peuvent s'interférer avec la fréquence du fonctionnement

    de l'être vivant et la perturber, jusqu'à en détériorer le fonction-

    nement  et créer une pathologie.

 

    Lakhovsky a estimé que la distance de réception pouvait dépasser

    plusieurs  dizaines de kilomètres  pour un chien qui repère la

    femelle en chaleur,  le maître quirevient, pour un insecte qui repère

    sa plante ou la femelle.

 

    Les pigeons montent en altitude, font des cercles pour se charger      en énergie et mieux détecter la source émise par les fientes de  

    son pigeonnier d'origine. pour cela, il lui faut surmonter la courbure

             Schéma d'activité des radiations                             de la terre, car la fréquence vibratoire est similaire à un faisceau

                                                                                              hertzien, et sa liaison est directe, mais elle a l"avantage de ne

                                                                                              pas  avoir de limite dans la distance.

 

  Les insectes nécrophages, tout comme les rapaces ( aigles, vautour) détectent les cadavres par l'émission des

  cellules oxydatives qui préparent la décomposition.

 

  Les plantes émettent elles aussi des radiations, un fait confirmé par les travaux de James Callahan, qui a explique

  et démontré que la nature des émissions effectuées par les plantes était fonction de leur état d'équilibre physique

  et physiologique.

 

  Une plante malade émet des signaux sur lesquels les insectes se calent pour venir attaquer la plante et la détruire,

  alors que si la plante est saine ses signaux sont différents, et de ce fait les insectes ne la reconnaissent plus.

 

  Les chercheurs de l'Université de Clayton (USA) ont pu démontrer que les satellites Lanstat pouvaient repérer des

  parcelles de plantes cultivées, si elles étaient malades, par la différence de chaleur émise détectée par les rayons

  infrarouges. Ces observations ont été rapportées par Arden D. Andersen, dans un article paru dans la revue  

  Fusion.

 

  René Quinton a démontré que les cellules vivantes, lorsqu'elles étaient atteintes par une pathologie étaient

  soumises à une à élévation de leur température, jusqu'à leur extinction, par la libération des énergies qu'elles

  contenaient.

 

  Il a démontré qu'une cellule malade commençait à dépérir dès 38°c, était détruite avant 44°c et que les cellules

  saines pouvaient atteindre 44°c, sans dommage, Justifiant ainsi le rôle bénéfique de la fièvre.

 

  On constate que les insectes du type moustiques, n'attaquent que les personnes qui émettent des odeurs

  particulières, produites par la sudation,  une forme de déstabilisation par oxydation de l'équilibre cellulaire ou

  hormonal carboné responsable de certaines odeurs, tout comme l'urine dont l'odeur se renforce quand le sujet

  vieilli.

 

  Backester, avec son appareil de détection des mensonges, a démontré que les plantes pouvaient réagir à des

  manifestations électromagnétiques dans leur environnement, mutilation d'une autre plante, bonne ou mauvaise

  parole,..., la transmission des émotions

 

  Lakhovsky a bousculé bien des idées reçues, en démontrant que la cellule vivante se comporte comme un

  émetteur récepteur radio.

 

  Or, Benveniste a démontré aussi que l'eau était l'agent de captage des effluves électromagnétiques émises

  par les vibrations du type audio des substances qu'elle recevait, qu'elle pouvait stocker et diffuser...

 

  Mazaru Emoto prouve que l'eau est porteuse de ces émission, par le fait qu'une

  vibratio externe (musique, dynamisation, parole, écrit ou pensée) agit sur sa formation

  cristalline, révélée par le dégel, on comprend mieux le rôle que jouent les molécules

  d'eau qui sont présentes dans tous les êtres vivants.

 

  L'eau des transformable dans ses structures internes, les cristaux ou clusters, sans

  que son apparente limpidité trahisse ses état d'âme, pas plus que nous ne pouvons

  percevoir les sons, paroles, musiques, images qui circulent autour de nous sans le

  secours d'appareils qui captant les images ou les sons, les décodant pour nous...

 

  Ci joint, l'image presque parfaite d'un cristal dynamisée par goutte d'eau en cours de  

                                                 décongelation qui a été soumise à une musique harmonieuse par Mazaru Emoto.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  L'ADN de notre corps est soumis à tous les rayonnements électromagnétiques d'où qu'ils viennent !

 

    Mais seulement 3 participent à l'équilibre de notre organisme :

 

    Les rayons cosmiques, les rayons solaires et les rayons du champ magnétique terrestre.

    ils émettent des fréquences vibratoires différentes

 

 

                                                                                            Page non contractuelle

____________________________________________________________________________________________________

                                                                     

 

                                                                                      Association PANSERNATURE

                                                                                                             Loi 1901  N° : W37 200 4440           

                                                                                                          Webmaster : contact@pansernature.org
 

                                                                                                                                                     Dernière modification : 23 novembre 2020