Bienvenue  sur le site de  PANSERNATURE   " Panser la Nature c'est Soigner la vie"

 __________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________                            

     PANSERNATURE

   Promotion de l'Agriculture Naturelle pour la Santé et l'Environnement Restauré

                                                                                                                                                                        

  Accueil

 

    Sommaire

   

 L'Association P.N.

  Adhésion et dons

   Activités

   Statuts  Règlement

   Contact

   Nos Livres

 

  Réseau Ech et savoir

 

 Sciences dela Vie

  Les connaissances

  Création de la Vie

  Equilibres vitaux

  Electricité sciences

  Mesures vitales

  Bio-Elctronique

  Polymorphisme

  Transmutations

  L'Oscillation 

  Dynamisation

  Rayonnements

 

  La Vie du Sol

  Equilibres Agraires

  Equilibre Electronique

  Equilibres Vitaux

  Analyse de Sol

  Docs techniques

  Compostage PN

  Compost Eubiotique

  Cycles vitaux

 

 Notre méthode

 ( d'Agriculture Naturelle)

  Agriculture

  Arboriculture

  Maraîchage et Jardin

  Viticulture

  Amendements

  Plantes utiles

  Elevages

  Insectes

  Maladies

  Conseillers

  Le suivi agraire 

  Cycle lunaire

  Echanges-troc

 

 L'alimentation

  L' Air et son cycle

  L'Eau La Vie

  L'Equilibre alimentaire

  La Nutrition

  Indice"QU.E.A.N.S"

  Solutions Santé

  Vaccinations

  Vins

 

 Environnement

  Energies fossiles

  Energies alternatives

  Energie Libre

  Fer Routage

  Pollutions

  Arnaque Linky

 

 Notre Liberté

  Atteintes à la vie

  Paradoxe

  Cartons Rouges

 

 NaturOparc

 

 Nouvelles

  Infos Classées 

  Bibliographie

  Blog

  Liens Utiles 

  Agenda

 

 

 

               Le paradoxe des volontés politiques

                     vis à vis des associations loi 1901

 

   La fonction des associations est de permettre ou de faciliter une action en faveur de tout ou partie

   de la population pour apporter une aide ou pour combattre un méfait dont la responsabilité

   incombe à un fauteur de trouble, aux institutions, à l'état.

 

   La loi 1901 a donné lieu à une forme d'encadrement légal et juridique aux personnes qui se réunissent pour

   accomplir une tâche, pour demander ou pour exiger une action, afin d'agir en commun.

 

   Le caractère bénévole des dirigeants (le plus souvent) permet de réaliser des actions qui se révèleraient 

   impossibles, si l'on devait rémunérer ceux qui agissent, qui se dévouent pour une cause.

 

   En 1994,, sous la poussée des marchés financiers, un accord général sur le commerce et les

   services (AGCS), a eu lieu et au terme de cet accord, il était défini que toute action qui pouvait être

   accomplie par une société commerciale ou industrielle ne pouvait plus être exécutée par un service public

   ou une association.

 

   En un mot, tout ce qui peut générer un bénéfice doit être accompli par une société, tout ce qui coûte de

   l'argent est généreusement laissé  aux associations, aux services publics

 

   De ce fait, les crédits alloués aux actions publiques, les aides aux associations sont devenus hors cadre.

 

   C'est ainsi que l'on assiste au désengagement grandissant des aides aux services apporté par les services

   sociaux, les petits clubs sportifs et de loisir, l'assistance aux démunis, mais aussi à ceux qui luttent contre

   les effets néfastes des industriels qui usent et abusent des fonds publics en laissant derrière eux la misère,

   la précarité, la pollution due à leur activité, les exactions contre le respect dues aux personnes.

 

   C'est aussi contre cette forme de libéralisation sauvage qui est l'apanage des sociétés multinationales que

   nombre d'associations doivent lutter.

 

   Le cynisme de certains élus qui ne respectent pas leurs électeurs est devenu une pratique courante, ils ont

   besoin des associations pour suppléer aux taches qu'ils font accomplir et dont ils se glorifient, mais ils

   laissent les associations se débrouiller pour effectuer ces tâches avec des moyens dérisoires.

 

   On favorise les activités qui font du rendu médiatique comme les activités sportives de pointe dans la

   commune ou dans le département, mais pour les équipe de benjamin, les association peinent à équiper les

   jeunes de maillots ou à obtenir des ballons, ou encore à payer les frais de déplacement pour les matchs.

   externes.

 

   Les associations doivent donc se débrouiller avec les cotisations des adhérents pour effectuer leur mission

   ou faire appel à la générosité du public, par des galas, des matchs, des vide-greniers, des salons

   professionnels, des foires exposition, avec la vente de gadgets, de boissons, de buffet.

 

   Quand des réunions d'associations ont lieue pour avoir le contact avec le public, pour faire connaître leur

   activité, on constate que l'on a" invité" des professionnels de la restauration et les association sont reléguées

   à  des emplacements éloignés du passage du public, quand on ne supprime pas un emplacement à la

   dernière minute (Il ne faudrait pas faire de l'ombre ou gêner l'activité lucrative des commerçants).

 

   Messieurs les élus, messieurs les membres des commissions consulaires sur l'environnement, quand vous

   aurez réduit les associations au silence, qui fera votre boulot, qui remplira les missions de sauvegarde, qui

   soutiendra vos projets.

 

   Nous souffrons comme les autres des aléas, des incompatibilités d'humeur, mais nous savions dès le

   départ que nous ne pourrions pas compter sur les aides publiques, parce que cela nous aurait empêché de

   dénoncer les exactions, les manquements à l'hygiène et à la salubrité de l'eau et des aliments.

 

   Ce qui fait notre force, c'est que nous avons créé les moyens de nos activités, de notre liberté à agir sans

   devoir recourir à des emprunts ou des subventions d'où qu'elles viennent.

 

  On ne se laissera pas évincer, des journées environnementales, des "week end verts" sans

   -  dénoncer les atteintes à l'environnement, les  pollutions, d'ou qu'elles viennent, l

   - s'installer la ségrégation sociale qui tend à ne considérer que seules les actions publiques, politiques sont  

      bonnes.

   -  réagir, avec les moyens que nous disposons, allant jusqu'à informer chaque citoyen sur la façon dont on le

      traite ou on le gruge, si c'est le cas.

 

 

  

  

                                                                                       ____________________________________________________________________________________________________________

 

                                                                      Association PANSERNATURE loi 1901  N° : W37 200 4440

                                                                                          Webmaster : pansern@pansernature.org
                                                                                     Association reconnue d "Intérêt Général"     

                                                                                                                               Dernière modification : 06 mars 2016