Accueil

   

  Association P.N.

   Adhésion et dons

   Activités

   Statuts

   Règlement intérieur

   Contact

   Nos Livres

 

   Projet Chine

 

 Sciences de la Vie

  Les Connaissances

  Bio-Electronique

  Création de la Vie 

  Cycle lunaire

  Dynamisation

  Energies

  Cycles vitaux

  Mesures vitales

  L'Oscillation

  Polymorphisme

  Polarisation

  Rayonnements

  Sciences Cachées

  Science de la Vie

  Transmutations

 

  La Vie du Sol

  Compost Eubiotique

  Compostage P N

  Equilibre Electronique

  Equilibre du sol

  Equilibres Vitaux

  Docs Amendements   

  Docs Pantes utiles

  Les cations essentiels

  Obéir à la Nature

 

 Notre méthode

 ( d'Agriculture Naturelle)

  Analyse du Sol

  Amendements

  Agri Traditionnelle  

  Arboriculture 

  Elevages

  Maraîchage & Jardin

  Viticulture

  Insectes

  Maladies

  Plantes invasives

  Conseil Technique

  Le suivi agraire

 

 L'alimentation

  Cycle de l'air

  Cycle Azote

  Cycle Carbone

  Cycle de l'EAU

  Cycle Phosphore

  Dynamisation

  Eau La Vie

  Equilibre alimentaire

  Intolérances

  Indice"QU.E.A.N.S"

  Marché libre

  Solutions Santé

  Corvid 19 ?

  La Vérité est Ailleurs    

  Vaccinations

  Vins Naturel ?

 

 Environnement

  Catastrophes

  Energies fossiles

  Energies alternatives

  Energie Libre

  Fer Routage

  Pollutions

 

 Notre Liberté

  Atteintes à la vie

  Menteurs

  Le "SEL"

  Organiser un Marché

  Réseau Ech et savoir

  Paradoxe

 

 NaturOparc

 

  Bibliographie

  Blog PN (Forum)

  Liens Utiles

 

Schéma de la cellule par Lakhovsky

 

                          La Polarisation 

 

       C'est le processus électronique qui implique tout le fonctionnement de la vie !

 

                       Un phénomène qui régit les lois de l'équilibre et ses limites   

 

  Par définition, théorique d'abord, puis par les travaux de Clarck (1865) et de Sörensen (1896), il a été établi que

  l'électron possède une énergie conséquente, de polarité négative (-)  Elle crée un champ magnétique de polarité

  positive.

 

  De même, par les travaux de Rutherford (1903) il a été précisé et démontré que le noyau de l'atome contenait 

  des protons dont la polarité est positive (+) le proton, d'énergie égale à l'électron diffuse un champ magnétique

  de polarité négative

 

  La loi de Laplace, dite règle des trois doigts, revue par Ampère (le bonhomme), implique que

  tout objet placé dans un champ magnétique subit une poussée qui l'oblige à 

  tourner autour de la source d'énergie, comme elle définit le sens du

  déplacement du courant électrique à l'intérieur d'un conducteur soumis à une

  énergie.

 

  Le pouce, vertical, indique le sens du déplacement du courant électrique.

  (Energie)  L'index, horizontal, indique le  sens du champ magnétique généré

  par le courant le majeur, horizontal, à demi replié, indique le sens de rotation

  imposé à l'objet.

 

  La loi de Pierre Curie implique si l'on inverse le sens de déplacement du

  courant électrique, on inverse le sens de rotation de l'objet.

   (Courant électrique continu).

 

  Dans le cas du courant alternatif, il faut placer un condensateur de démarrage

  pour orienter le sens de rotation.

 

  En électricité pratique, tous les appareils sont fabriqués pour utiliser un type de

                                                               courant, continu ou alternatif, une valeur énergétique (Voltage et ampérage), bien

                                                               définis  au départ avec une tolérance de plus ou moins 10 %.

                        

  Le simple fait d'utiliser un courant différent de celui pour lequel l'appareil a été conçu, conduit au non

  fonctionnement de l'appareil en cas de tension inférieure (sous voltage) ou de destruction de l'appareil soumis à

  une surtension (survoltage).

 

  De plus, l'effet de résistance au déplacement du courant électrique, impose que l'on utilise une grosseur de fil

  électrique qui correspond à la tension (voltage) et à l'ampérage pour éviter l'effet de surchauffe produite par la 

  résistance due au diamètre (mm²) du fil et à sa longueur (m).

 

  Dans le fonctionnement énergétique des êtres vivants, les mêmes règles s'appliquent, à ceci près que l'effet de

  résistance est différent par le fait que nos organes ne se transmettent pas l'énergie par des fils électriques, mais

  par le déplacement des formes d'eau à partir desquelles les tissus sont construits et baignent.

 

  Or la minéralisation de l'eau, son équilibre énergétique est primordial, pour organiser la construction cellulaire,

  parce qui est dépendant de la puissance énergétique créée et transmise.

 

                                                                                             Jeanne Rousseau  a pu démontrer l'importance de la polarisation

  entre les différents liquides plasmatiques que sont

  les liquides interstitiels (Entre les cellules) et  

  les liquides intracellulaire (dans la cellule),

 

  Cette polarisation est déterminante pour que le transfert

  nutritif puisse passer au  travers de la membrane 

  organique.

 

   L'oeuf bon a son cytoplasme plus énergétique que

   le jaune. l'air (oxygène), va s'allier au cytoplasme  

   (albumine) pour alimenter le jaune (embryon),

   ce qui permettra au poussin de se former et de naître.

 

   L'oeuf mauvais ne peut pas se développer parce que

   cytoplasme est moins énergétique que le jaune,

   ce qui a pour action d'inverser la polarité du blanc et du 

   jaune.

 

   L'embryon ne pouvant plus recevoir de nourriture va

                                                                                               s'étioler, devenir clair et pourrira.

 

 

   C'est l'exemple type qui démontre que si la polarité d'un  

   nutriment n'est pas conforme au sens positif ou négatif

   là ou elle doit intervenir, dans le milieu ou elle intervient,

   il ne peut y avoir l'utilisation correcte de ce nutriment.

 

   C'est encore le cas pour la recharge en calcium pour un organisme déficient, s'il n'y a pas en même temps

   un apport de magnésium, la décalcification s'accentuera.

 

   Sans la représentation donnée par le graphique Vincent, il impossible de pouvoir imaginer que cela puisse

   fonctionner, ni même être dépendant des valeurs énergétiques et de leurs polarités respectives, ainsi qu'on

   peut le voir sur le  graphique ci dessous.

 

Zone de Texte: + 420 mV
                                                                                            Les mesures BE :  

   pH.: Acide/alcalin -  

   rH² : réduit/oxydé.  

   E : Energie/Redox  

  R : résistivité (Ohms)

  sont les révélateurs des équilibres de la Vie..

 

  Dans les sols,  elles définissent les zones de fertilité.

   La vie ne se crée  que sur un terrain :   pH Acide (+)

  et   rH²  Réducteur (-)

 

   Elle se développe dans les limites du terrain  définies

   pour les sols par les mesures

 

        pH. : de 6,5 à 7,5   -   rH²   : de 23 à  24 -

        R :  Résistivité de 100 à 400 Ohms

                ( dilution de 50 g de terre dans 100 g d'eau déminéralisée).

  La Polarisation :  C'est ce qui détermine le sens du

  déplacement des électrons (-) 

  et  ou de  a fixation des protons (+).

 

  La dynamisation d'un liquide pur est d'autant facilité que

  sa résistivité est faible, c'est à dire qu'elle contient le moins

  de minéraux possible. c'est ce qui détermine sa qualité à

  capter les magnétismes des éléments en présence dès

  l                                                                                        'instant que leur cristallisation est proche d'une pureté maximale...

 

  Cela se concrétise par le procédé de Hahnemann la dynamisation l'eau au premier CH (Centième

  Homéopathique) et qu'ensuite on lui incorpore l'élément pur, il sera d'autant mieux dynamisable pour devenir un  

  facteur de catalyse,  si l'eau que l'on a pris est pure.

 

  Si on utilise de l'eau ordinaire provenant du robinet ou d'ailleurs, on dynamisera aussi tous les minéraux et les 

  polluants que cette eau peut contenir.

 

  La meilleure dynamisation est celle qui intègre successivement les mouvements rotatif ou vortex :  

    A droite : Dextrogyre  et  à Gauche : Lévogyre. 

 

      La polarisation est un critère déterminant que la dynamisation renforce.

 

 

 

                                                                                            Page non contractuelle

____________________________________________________________________________________________________

                                                                     

 

                                                                                      Association PANSERNATURE

                                                                                                             Loi 1901  N° : W37 200 4440           

                                                                                                          Webmaster : contact@pansernature.org
 

                                                                                                                                                     Dernière modification : 23 novembre 2020