Bienvenue  sur le site de  PANSERNATURE   " Panser la Nature c'est Soigner la vie"

 __________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________                            

     PANSERNATURE

   Promotion de l'Agriculture Naturelle pour la Santé et l'Environnement Restauré

                                                                                                                                                                        

  Accueil

 

    Sommaire

   

 L'Association P.N.

  Adhésion et dons

   Activités

   Statuts  Règlement

   Contact

   Nos Livres

 

  Réseau Ech et savoir

 

 Sciences dela Vie

  Les connaissances

  Création de la Vie

  Equilibres vitaux

  Electricité sciences

  Mesures vitales

  Bio-Elctronique

  Polymorphisme

  Transmutations

  L'Oscillation 

  Dynamisation

  Rayonnements

 

  La Vie du Sol

  Equilibres Agraires

  Equilibre Electronique

  Equilibres Vitaux

  Analyse de Sol

  Docs techniques

  Compostage PN

  Compost Eubiotique

  Cycles vitaux

 

 Notre méthode

 ( d'Agriculture Naturelle)

  Agriculture

  Arboriculture

  Maraîchage et Jardin

  Viticulture

  Amendements

  Plantes utiles

  Elevages

  Insectes

  Maladies

  Conseillers

  Le suivi agraire 

  Cycle lunaire

  Echanges-troc

 

 L'alimentation

  L' Air et son cycle

  L'Eau La Vie

  L'Equilibre alimentaire

  La Nutrition

  Indice"QU.E.A.N.S"

  Solutions Santé

  Vaccinations

  Vins

 

 Environnement

  Energies fossiles

  Energies alternatives

  Energie Libre

  Fer Routage

  Pollutions

  Arnaque Linky

 

 Notre Liberté

  Atteintes à la vie

  Paradoxe

  Cartons Rouges

 

 NaturOparc

 

 Nouvelles

  Infos Classées 

  Bibliographie

  Blog

  Liens Utiles 

  Agenda

 

 

 

            Les  Régimes alimentaires

 

  Dès le début du 19° siècle, l'industrialisation des villes a drainé des populations rurales, qui se nourrissaient de

  choses saines, quand ils le pouvaient, tirées de leurs sols.

 

  La standardisation de la nourriture s'est généralisée au fur et à mesure que les villes ont grandi, par des

  rajouts de sel ou de sucre pour faire passer le goût plus fade des aliments en surproduction, déséquilibrés,

  dénaturés.

 

  Le sel, le sucre, la farine qui ont longtemps été, par la fabrication du pain l'aliment principal des populations, se

  sont dénaturés, victimes de la blancheur miracle, vidés de leur équilibre, vidant le nôtre.

 

  Au même titre, dans des serres gigantesques, (Chapelles de verre) on a cultivé les concombres, les courgettes, 

  les endives, les salades, les tomates, ...,  hors du sol, sur un support inerte ( La laine de roche, une fibre

  résineuse, en plastique artificiel), avec infusion d'un liquide noirâtre, une forme de sérum nourricier distribué par

  une pompe dans des tuyaux et des tubes, jusqu'à des aiguilles plantées dans la laine.

 

  Ce liquide nourricier est réduit à une formule Nitrates, phosphate, potasse (NPK), avec parfois quelques oligo-

  éléments ajoutés, L'eau est celle des puits, des rivières proches, ou celle du recyclage des centrales nucléaires.

 

  Dans le même ordre d'esprit, l'intensification de la production agricole a conduit aux mêmes aberrations, les sols

  sont devenus des supports inertes, durcis à l'extrême, avec le même choix d'apport fertilisants chimiques de

  synthèse...

 

  La recherche du gain maximum, c'est la division du prix de revient horaire, c'est la rentabilité, la rapidité

  d'exécution, la flexibilité, des gens que l'on emploie, que l'on presse comme un citron et que l'on jette à la moindre

  rumeur de baisse boursière.

 

  Cela conduit au stress, aux repas désorganisés, pris sur le pouce, debout, ingurgités rapidement, au coin du bar,

  dans le vestiaire ou la cour,...

 

  Le pire venant de l'ouest, l'Eldorado du mirage, avec les fast-foods, les hamburgers, la nourriture décomposée,

  refaite artificiellement, salée et sucrée de façon à faire boire un maximum de boissons artificielles comme le coca

  cola, des boissons aux parfums artificiels, à 8 morceaux de sucre par verre, avec des colorants de synthèses,...

 

  La première conséquence, on la constate dans les rayons des supermarchés, des discounteurs, les légumes et

  les fruits n'ont plus leur goût naturels, pire, pour les conserver, ils subissent des rayonnements UV, des

  radiations, des pulvérisations de produits chimiques, des poisons que l'on avale...,  En plus des pesticides, Rien

  n'est anodin.

 

  On vient de "découvrir" des parfums capables de nous faire passer des pommes de terre pour des oranges ou

  des bananes, rien n'arrête la bêtise, l'appât du gain...

 

  Certes le prix est abordable, mais à quel prix, d'autant que malgré la performance de nos réfrigérateurs, ils se

  gardent de moins en moins longtemps,...  La perte est parfois dissuasive...

 

  La deuxième conséquence, la plus grave, c'est le développement de l'obésité, ces rondeurs qui se développent

  dès le plus jeune âge, qui résistent à toutes les diètes ou les régimes...

 

  Les ménagères n'ont plus le temps de cuisiner, les repas sont pris devant la télé qui nous débitent le stress de la

  peur, les catastrophes et les divertissements, que l'on avale en même temps qu'une nourriture déstructurée et que

  l'on boit avec de l'eau dénaturée...

 

  La sédentarité, les gestes répétitifs, les ennuis de la vie, minent une vitalité que les aliments et l'eau ne nous

  apporte plus.

 

  Or, au même titre, l'eau trop minéralisée, oxydée, alcaline nous entraîne sur le terrain des maladies cardiaques

  des thromboses, des cancers, comme les  aliments tels que nous les achetons le plus souvent, ils nous

  conduisent à l'obésité, au diabète, à la sclérose en plaque, aux allergies que les dérèglements climatiques

  renforcent...

 

  La solution miracle ne peut pas venir uniquement de la diète ou des régimes réduisant la quantité alimentaire...

 

    Vous avez dit Régime ?

 

  Pendant très longtemps on a résumé la perte de poids à la diminution du volume alimentaire global, à la

  suppression du sel, du sucre, de la viande, des gâteaux ou des sucreries...

  

  Il n'y a rien de plus traumatisant que d'imposer un régime, de le suivre, de l'accepter, si pour chaque personne, il

  n'est pas clairement défini, quand on ne sait pas où en est le véritable déséquilibre personnel, et le type d'aliment 

  qui vont correspondre à chaque style de vie...

 

  Il est difficile de trouver les véritables aliments sains ailleurs que dans l'agriculture Biologique, des eaux non

  polluées en dehors des eaux de source spécialisées et surveillées, des nutritionnistes formés à la connaissance

  des équilibres sanitaire des aliments...

 

  La mode semblerait s'orienter vers les modes d'alimentation du type :

 

    - Végétarien qui comprend les céréales, les fruits, les légumes les oeufs et les poissons, (pas les viandes)

 

    - Végétalien qui ne comprend que  les céréales, les fruits et les légumes...

 

    - Crétois ou méditerranéen, qui consomment un peu de tout, avec modération, en privilégiant les produits de leur

      sol.

 

  Il faut se méfier des carences :

 

   On constate que la diète et l'effort conjugués permettent une perte de poids rapides avec deux conséquences :

 

     - Une perte rapide des minéraux essentiels conduisant à des faiblesses notoires. (Le potassium et le

       magnésium ).

 

     - Le risque d'anorexie qui correspond à la perte de contrôle de l'alimentation que les carences entraînent vers le

       décès, si personne ne vient au secours de la personne, Il est  neurologiquement presque impossible de se

       contrôler dès que le déséquilibre atteint un certain stade..

 

   Nous le constatons dans le processus de la nutrition végétale, le déséquilibre minéral par la nourriture industrielle

   (engrais et pesticides), intervient quand on ne respecte pas le processus naturel avec pour effet une oxydation

    brutale.

 

   Les analyses de la composition sanguine ne sont jamais effectuées, jamais demandées par les professionnels,

   les mesures Vincent sont confidentielles, celle de l'acidité des urines ne pouvant suffire à comprendre l'état réel

   du déséquilibre, si l'expérience n'est pas là, elle peuvent conduire à des erreurs d'interprétation......

 

   Nous avons besoin de l'équilibre journalier suivant :

 

    Protéines ( matières azotées)                       : 12 à 13 %     -   Acides aminés, céréales,

    Glucides  ( hydrates de carbone) :                :  86 à 88 %    -   Fruits et légumes, pain complet,...

    Lipides     (Graisses animales et végétales  :  10 à 12 %     -   Beurre, Huiles, margarines, oeufs, viandes

                                                                                                       poissons.

 

     250g de pain complet Bio apportent  45 % des besoins alimentaires journaliers pour  un adulte de 75 Kg  soit :

 

      30g de protéines, 120g de glucides et 1,5 g de lipides et 95% des besoins en oligo-éléments, en vitamines...

 

    A partir de cela il est plus facile de se faire plaisir en choisissant des formules qui s'adaptent à vos besoins en

    utilisant pour les menus de la journée :  

 

     Utiliser autant d'aromates naturels que nécessaires, en jouant sur les apports par l'ail, l'oignon, les herbes,

     en limitant le sel (Guérande), le sucre ((inverti, fructose, roux à la limite).

 

  Ne pas oublier de se faire plaisir, Manger doit être une fête, attendre la fin du repas pour les infos facilite les

  rapports humains, la détente.

 

  Ne pas faire de sport sitôt après le déjeuner ou le dîner, mais faire un quart d'heure de sieste après déjeuner (Midi)

  est vivement recommandé.

 

  Il faut bien rappeler que la façon de se nourrir est aussi importante que de concevoir le type d'alimentation, un

  mode végétarien qui inclut les oeufs et les poissons est très largement préférable parce qu'il apporte les protéines

  animales que le corps humain ne peut fabriquer.

 

  Ces protéines animales sont indispensables pour la constitution des cellules musculaires  et neuronales...

 

  Tout régime qui ne prendrait pas en compte la reconstitution permanente des protéines animales conduirait à la

   formation de carences qui ne pourraient être autrement comblées de façon satisfaisantes, même par des gélules

   miracles.

 

 

 Bien équilibrer sa journée :

 

  1) Manger comme un prince le matin ( 7 H) pour reconstituer les besoins utilisés pendant le sommeil :

        Un jus de fruit pressé.

       - Remplacer le café par le thé vert  en feuille roulées de préférence fait avec une eau pure et propre,

       - Du pain complet avec du beurre ou de la margarine... ou de la confiture...

       - Un laitage éventuel ou un fruit.

 

   2) Une pomme à 10 H, ou une poire  avec un verre de thé vert

 

       3) Un verre d'eau pure à 11 H, prépare le corps à bien assimiler.

 

       4) Un repas pour un roi à Midi ( 12H30 /13 H)

 

         - Faire un plat d'entrée à chaque repas principal,  avec au moins  un ou deux légumes frais qui vont apporter

           les enzymes...

 

         - Un plat relativement copieux pour caler l'estomac avec un légumes , si possible le faire cuire à faible

           température ou à la vapeur, pour accompagner la viande ou le poisson.

 

            Avec de l'eau pure ou du jus de fruit pressé.

 

         - Une salade verte pour la chlorophylle, avec

             Une vinaigrette ( Vinaigre de cidre naturel, Huiles d'olive, arachide, de colza et de noix, avec du sel de

             magnésium, du poivre et du jus d'ail,...)

 

         - Un fromage non pasteurisé, yaourt, avec un bon verre de vin...

 

         5)  Un café ou un thé vers17 H avec un fruit

 

         6) Un verre d'eau pure à 19H

 

         7) Un repas du soir pour un pauvre ( 20 H) avec une soupe légère, un plat léger (gratin de légume), un

             dessert de l'eau pure..

 

        Il faut éviter de s'alourdir le soir , car le sommeil pourrait être difficiles, surtout si l'on arrose le dîner par des

        apéritifs, un excès de vin et des digestifs...

 

  Toutes les initiatives sont bonne quand il s'agit d'améliorer la santé :

 

  Top Santé vient de publier un petit livret " la carte anti-fringale" un cadeau offert aux abonnés de "Reader

   Digest" :

 

  Une sorte de tableau des aliment classés d'après leur index glycémiques, c'est à dire selon leur particularité à

  développer le taux de sucre dans le sang en fonction de la sécrétion d'insuline.

 

  Il y est démontré que la sécrétion d'insuline favorise le stockage des graisses qui sont  responsables de l'obésité.

 

   L'indice d' IG (Indice de Glycémie) donne des informations surprenantes :

 

   IG Bon inférieur à 50   -   IG Moyen de 50 à 70  -  IG  néfaste  supérieur à 70 !

 

   La papaye, un fruit exotique réputé mangeur de graisse a un IG de 58,  l' Ananas un IG : 66

 

   L'abricot frais   : 57,  l'Abricot sirop  : 64,  l'abricot sec   : 31

 

   La pastèque  : 72   -   Les raisins secs : 64,  les raisins frais  : 46

 

   Céleri rave cuit  IG : 85,  céleri rave cru : 35   -   Carotte  cuite : 85,  carotte crue : 30

 

   Maïs cru  ? : 85  -   Haricots verts : 30  - Haricots  blancs, rouges  38,  en conserve  haricots en conserve : 52;   

   Pomme de terre  bouille 61,  Frite  : 85,  Cuite au four  : 89 -  Riz cuisson rapide 87, riz complet : 50

 

   Pain de mie :  85,  blanc : 61,  Pain de seigle : 65,   pain suédois : 81,   pain aux céréales : 45,  Pain  intégral :40

 

   Bonbons gélifiés 80,  Gaufre  76,   Barre de Mars : 68,  Miel  58,   Yaourt 0% : 14

 

   Coca cola : 73,   Fanta :  68,  Jus concentrés de fruit   : 46  Jus de pomme nature : 40

 

   Lait entier : 27,   écrémé :  32,  de soja : 31

 

   Il aurait été intéressant de souligner si les produits concernés proviennent ou non de l'agriculture biologique, et si le

   mode de cuisson se fait au feu de bois, au gaz, à la vapeur ou au micro-onde et si la température a été très

   élevée...

 

  Il y est seulement souligné que les pâtes ont un IG qui augmente quand on prolonge la cuisson.

 

  Les poissons et les viandes sont absentes, ?.

 

  Un site Internet, destiné aux enfants leur permet de jouer et de gagner chaque fois qu'ils augmentent la

  consommation de sucre d'un personnage.  Un danger potentiel de stimuler dans leur esprit la consommation de

  sucre avec ses conséquences face à une absence notoire de l'intervention des organismes publics fac à ce fléau.

 

  C'est plus facile de tomber dessus un agriculteur pace qu'il vante la qualité biologique des ses produits, il ne paie

  pas la campagne de certains éligibles et ne peut pas faire des pages de publicité dans les médias.

 

 

 

                                                                                       ____________________________________________________________________________________________________________

 

                                                                      Association PANSERNATURE loi 1901  N° : W37 200 4440

                                                                                          Webmaster : pansern@pansernature.org
                                                                                     Association reconnue d "Intérêt Général"     

                                                                                                                               Dernière modification : 06 mars 2016