Accueil

   

  Association P.N.

   Adhésion et dons

   Activités

   Statuts

   Règlement intérieur

   Contact

   Nos Livres

 

   Projet Chine

 

 Sciences de la Vie

  Les Connaissances

  Bio-Electronique

  Création de la Vie 

  Cycle lunaire

  Dynamisation

  Energies

  Cycles vitaux

  Mesures vitales

  L'Oscillation

  Polymorphisme

  Polarisation

  Rayonnements

  Sciences Cachées

  Science de la Vie

  Transmutations

 

  La Vie du Sol

  Compost Eubiotique

  Compostage P N

  Equilibre Electronique

  Equilibre du sol

  Equilibres Vitaux

  Docs Amendements   

  Docs Pantes utiles

  Les cations essentiels

  Obéir à la Nature

 

 Notre méthode

 ( d'Agriculture Naturelle)

  Analyse du Sol

  Amendements

  Agri Traditionnelle  

  Arboriculture 

  Elevages

  Maraîchage & Jardin

  Viticulture

  Insectes

  Maladies

  Plantes invasives

  Conseil Technique

  Le suivi agraire

 

 L'alimentation

  Cycle de l'air

  Cycle Azote

  Cycle Carbone

  Cycle de l'EAU

  Cycle Phosphore

  Dynamisation

  Eau La Vie

  Equilibre alimentaire

  Intolérances

  Indice"QU.E.A.N.S"

  Marché libre

  Solutions Santé

  Corvid 19 ?

  La Vérité est Ailleurs    

  Vaccinations

  Vins Naturel ?

 

 Environnement

  Catastrophes

  Energies fossiles

  Energies alternatives

  Energie Libre

  Fer Routage

  Pollutions

 

 Notre Liberté

  Atteintes à la vie

  Menteurs

  Le "SEL"

  Organiser un Marché

  Réseau Ech et savoir

  Paradoxe

 

 NaturOparc

 

  Bibliographie

  Blog PN (Forum)

  Liens Utiles

 

Schéma de la cellule par Lakhovsky

 

           " La Vérité est Ailleurs"

 

   Comme dans la série X File, la confusion entre les recherches américaies sur les OVNIS et

  les applications qui en découlent, dans le traitement des maladies, notre société moderne

  est incapable de touver les bonnes solutions, parce que des connaissances essentielles

  ont été soustraites des enseignements à Tous les Niveaux.

 

  Avec la pandémie du "Coronavirus" ou "corvid 19",  depuis que ce virus est apparu on

  assiste à un incroyable cafouillage de la part des autorité et des autorités médicales qui ont

  créé une peur paranoïaque sur une contamination omniprésente, relayée par tous les

  médias.

 

  La pression est maintenue en permanence par un comptage journalier du nombre des 

  personnes contaminées, des hospitalisations et des décès où tout est confondu, les

  malades grippés et les corvidés.

 

  On insiste lourdement sur les "gestes barrières" qui sont sensés nous protéger et sur les

  mesures financières pour ceux qui ne les respecteraient pas, sauf que la variation des

  contaminations reprennent depuis le confinement.

 

  Malheur à celui qui ose trouver une parade, même partielle, il est systématiquement

  attaqué, raillé, . Le professeur Raoult, un éminenr chercheur, de renommée internationale

  en a fait les frais. les médicaments qui pourraient agir ont été interdits.

 

  Les lobbies, les laboratoires ne veulle qu'une solution chimique qui les renfoueraient.

 

  Pour nous qui la vérité est ailleurs !

 

                        L’invisible arc en ciel

 

             De toutes les contagions la plus dangereuse est celle que l’on ne voit pas

                  et que l’on ne la ressent pas immédiatement !

 

  Sostène Berger, Ingénieur en énergie électrique, a résumé une partie du livre d’Artur Firstenberg « History of

  Eletricité and Life » qu’il a traduit en français.

 

  Firstenberg est un chercheur américain, qui est diplômé de mathématiques et qui a suivi des cours de médecine

  pendant 4 ans, jusqu’à être irradié par surdose de rayons X, ce qui a stoppé sa formation.

 

  Il est devenu journaliste scientifique et sa quête a été de rechercher les implications des rayonnements électriques

  sur le fonctionnement du vivant, depuis l’origine de l’électricité.

 

  Si il est établi que les êtres vivants se développent dans l’univers terrestre qui est soumis aux rayonnements

  cosmiques, solaires, et émanant du cœur de la terre, les organismes ne sont pas prévus pour subir les multiples

  sources que l’homme a créé.

 

  Firstenberg a découvert que le fait d’être dans un environnement électrifié ou de s’en servir, avait un impact direct

  sur le fonctionnement interne des êtres vivants (animaux, plantes) notamment sur le renouvellement cellulaire et sur

  la réplication de l’ADN.

 

  De nombreuses études ont été menées aux Etats Unis et ailleurs par des centres de recherche et chacune à établi

  la relation directe entre le déploiement de chaque nouvelle source d’anergie électrique ou électromagnétique et les

  augmentations subites des maladies infectieuses ou nerveuses.

 

  Chaque nouvelle source produit une augmentation annuelle d’infections, de contaminations qui s’ajoutent aux précédentes.

 

  La maladie du télégraphiste, les névralgies des téléphonistes, sont des formes d’életro-sensibilité, un traumatisme,

  qui n’a cessé de se développer, ne permettant plus d’approcher un téléphone fixe, encore moins un téléphone

  mobile, ni même de rester dans un lieu où passe un simple câble électrique, sans être victime de maux de tête, de

  troubles nerveux incapacitants.

 

  Tout comme pour la maladie de Lime, les névralgies, la polyarthrite, etc, on a commencé par traiter les malades de

  faignants, de simulateurs ou de dérangés, avec comme solutions les anxiolytiques ou le placement en

  établissement psychiatrique.

 

  Cela ne fait que quelques années que l’électros-ensibilité a été diagnostiquée, reconnue officiel-lement mais aucun

  traitement n’a vraiment été mis en place, seuls sont prescrits les anti-

  douleurs, en commençant par les opiacés.

 

  Ce qui est redouté pour la reconnaissance officielle de l’électro-sensibilité, c’est la mise en

  cause des fournisseurs d’énergie qui n’ont rien fait pour rechercher et fournir des protections adaptées aux 

  utilisateurs.

 

  Ce qui est souligné c’est que la baisse de la protection du système immunitaire a de multiples causes.

 

  Pourtant les faits sont là, il y a une véritable relation de cuse à effet entre le développement des sources de

  rayonnements électromagnétiques et les contaminations qu’elles provoquent.

 

  Face aux rayonnements, nous aurions une dose d’accumulation à ne pas dépasser. elle est celle que notre

  système immunitaire peut supporter.

 

  De la même façon, l’exposition prolongée de la peau au soleil peut aboutir à un cancer cutané.

  On parle de destruction du capital soleil.

 

  Firstenberg a trouvé de multiples études qui recherchaient les possibiltés d’une contamination grippale de l’homme

  à l’homme et elles n’ont pu l’établir.

 

  Vers 1870, l’installation du télégraphe se généralisa et les télégraphistes, en quelques années,

  ressentirent des faiblesses inexpliquées, des maux de tête qui se développaient dès qu’ils opéraient.

 

  En 1889, l'électrification en courant continu se développa aux États-Unis et peu après en Europe. Cette même 

  année, comme par hasard, les médecins furent pris d'assaut par les malades de la grippe, une maladie qui, jusque

  là, n'apparaissait que rarement.

 

  Les victimes présentaient les signes d’une profonde fatigue généralisée, des céphalées, à l'exclusion des troubles

  respiratoires. Cette pandémie dura quatre ans et fit au moins un million de morts.

 

  En 1894, un psychiatre déclara que ces maux relevaient de troubles de la pensée, de désordre mentaux, suivi par

  Freud qui les qualifia de névroses, d’anxiété, de peur panique.

 

  Cette orientation priva les malades de soins appropriées et de la recherche de protection adaptée.  Elle libéra le

  développement de l’énergie électrique.

 

  De 1900 à 1918, la mise en place des émetteurs radiophoniques provoqua une augmentation des maladies

  grippales, des saignements de nez, et aussi des cancers, etc, dès que l’on résidait trop près des émetteurs.

 

  La réception des ondes radio a eu impact décisif sur les personnes fragiles.

 

  En 1918, la fameuse grippe dite « espagnole »  parce que l''Espagne qui ce faisait pas partie du conflit franco-

  allemand a pu publier les chiffres de la pandémie qu'elle subissait aurait provoqué plus de  50 millions de morts sur

  la planète Terre (diffusion généralisée de l'électricité).

 

  Il a été constaté que dans un grand périmètre autour des émetteurs, la quasi disparition des abeilles, la

  désorientation des pigeons voyageurs. Le même phénomène est apparu avec le développement de la télévision.

 

  À chaque fois on a constaté que les maladies augmentaient après chaque étape du développement énergétique,

  pour se stabiliser, puis repartaient à la hausse annuelle dès qu’une  nouvelle étape était franchie.

 

  Des études ont été réalisées sur le développement du diabète aux USA, elles ont révélé que l'impact de

  l’électrification domestique (37 %) etait plus nocif  pour la santé que la hausse de la consommation de sucre (17 %)

  ou celle de la consommation  de graisses animales, y compris daas les contrées où les habitudes alimentaires

  n’avaient pas variées.

 

  On s’aperçoit qu’il est plus facile de rendre les populations coupables des maladies qui les atteignent, par leur

  mauvais comportement alimentaire ou leur manque d’hygiène, que de rechercher le rôle contagieux, infectieux, des

  irradiations électromagnétiques.

 

  Plus il est créé de sources électromagnétiques artificielles,  plus le système immunitaire, qui est sensé nous

  protéger des maladies, est affaibli.

 

  La vague d’installation des compteurs communicants, le Linky en tête, partout dans le monde, n’est pas étrangère à

  l’affaiblissement du système immunitaire des populations, surtout quand n y ajoute le développement des réseaux

  téléphoniques 4 G et 5 G.

 

  Contre les radiations il n’y a pas de vaccin ou de médicament ni de gestes barrières qui puisse agir pour se

  protéger ou protéger les autres..

 

  Ce que l’on remarque, une fois encore, c’est qu’il n’est jamais fait mention de la recherche de la cause véritable

  d’une infection, ni de soutenir notre système immunitaire.

 

  Se protéger, c’est d’abord se décharger chaque de l’électricité accumulée par une marche de quelques minutes, nu

  pieds, dans de l’herbe ou du sable humide (méthode des nupédistes).

 

 On peut aussi utiliser une simple plaque métallique reliée par un fil de masse électrique à une  prise de terre

  externe, non reliée à celle de l’installation électrique. On peut s’asseoir dessus ou la mettre sous ses pieds, au

  moins un quart d’heure. Une bonne prise de terre doit avoir moins d e10 ohms.

 

  Il se vend des « négativateurs » pour les cas extrêmes (coût élevé).

 

  Il faut renforcer son système immunitaire part des aliments riches en magnésium, en vitamine C, D, et E, ou prendre

  des compléments alimentaires qui les contiennent.

 

  La cure de Foie du Dr Clark par le magnésium est efficace pour les personnes devenues hyper électro-sensibles..

 

  On peut aussi protéger son installation électrique par des filtres anti électricité "sale" pour nettoyer ce qui nous

  parvient par le réseau EDF. on fait passer le courant du circuit de l'éclairage l'éclairage par une prise, placée avant

  pour y mettre le filtre et de même pour le circuit des prises de courant.

 

  On doit aussi éliminer ce qui peut nuire à la qualité d'un bon sommeil par la suppression de tout élement

  perturbateur tels que la télé, les objets connectés, etc.

 

                "On n'a rien fait tant qu'on a pas tout bien fait" Epicure

                                                                                            Page non contractuelle

____________________________________________________________________________________________________

                                                                     

 

                                                                                      Association PANSERNATURE

                                                                                                             Loi 1901  N° : W37 200 4440           

                                                                                                          Webmaster : contact@pansernature.org
 

                                                                                                                                                     Dernière modification : 23 novembre 2020