Bienvenue  sur le site de  PANSERNATURE   " Panser la Nature c'est Soigner la vie"

 __________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________                            

     PANSERNATURE

   Promotion de l'Agriculture Naturelle pour la Santé et l'Environnement Restauré

                                                                                                                                                                        

  Accueil

 

    Sommaire

   

 L'Association P.N.

  Adhésion et dons

   Activités

   Statuts  Règlement

   Contact

   Nos Livres

 

  Réseau Ech et savoir

 

 Sciences dela Vie

  Les connaissances

  Création de la Vie

  Equilibres vitaux

  Electricité sciences

  Mesures vitales

  Bio-Elctronique

  Polymorphisme

  Transmutations

  L'Oscillation 

  Dynamisation

  Rayonnements

 

  La Vie du Sol

  Equilibres Agraires

  Equilibre Electronique

  Equilibres Vitaux

  Analyse de Sol

  Docs techniques

  Compostage PN

  Compost Eubiotique

  Cycles vitaux

 

 Notre méthode

 ( d'Agriculture Naturelle)

  Agriculture

  Arboriculture

  Maraîchage et Jardin

  Viticulture

  Amendements

  Plantes utiles

  Elevages

  Insectes

  Maladies

  Conseillers

  Le suivi agraire 

  Cycle lunaire

  Echanges-troc

 

 L'alimentation

  L' Air et son cycle

  L'Eau La Vie

  L'Equilibre alimentaire

  La Nutrition

  Indice"QU.E.A.N.S"

  Solutions Santé

  Vaccinations

  Vins

 

 Environnement

  Energies fossiles

  Energies alternatives

  Energie Libre

  Fer Routage

  Pollutions

  Arnaque Linky

 

 Notre Liberté

  Atteintes à la vie

  Paradoxe

  Cartons Rouges

 

 NaturOparc

 

 Nouvelles

  Infos Classées 

  Bibliographie

  Blog

  Liens Utiles 

  Agenda

 

 

 

     La  Connaissance  est  une et Universelle

 

            Elle se devrait connue de tous, à la disposition de chacun,

 

  Elle est tout ce que notre cerveau peut enregistrer, ce que notre mémoire a acquis, les enseignements que nous avons

  reçu, les expériences que nous avons faites. En un mot ce qui nous permet de progresser, de pouvoir  choisir,

  discerner, juger, nous exprimer.

 

  La société, la communauté des hommes a organisé des stades, des étapes, des niveaux, à partir des quels on peut

  accéder à une profession, exercer un métier, une fonction, ou pour faire des recherches publiques...

 

  Pour aider les professeurs, les enseignants, les maîtres, les élèves et aussi les professionnels, des ouvrages ont été 

  écrits, publiés pour faciliter aider la mémorisation des faits marquants, la chronologie, l'apprentissage, rappeler  les

  formules, et les expliquer...

 

  Avec l'imprimerie, le savoir s'est multiplié par la profusion des livres, une certaine sélection a été opérée par les

  pouvoirs en place, religieux d'abord, puis par ceux qui considéraient que leur point de vue, du haut de leur position

  administrative sociale  ou politique l'imposait.

 

  Du lycée ou Aristote  enseignait à ses élèves (les péripatéticiens), en marchant dans un parc, Il y a eu les écoles

  privées, publiques, les universités, les académies,...

 

  D'abord, il y a eu les salons privés avec des groupes de discutions où étaient invités les brillants esprits de

  l'époque, comme Chez Mersenne en 1500, on échangeait le savoir, le débat des premières hypothèses, les

  premières oppositions ou les contreverses...  Chaque invité pouvait s'exprimer librement...

 

  Jusqu'en 1870, l'emprise de la religion catholique a imposé la censure sur les publications, les idées, il fallait

  composer avec l'esprit d' Aristote, puisqu'il fallait l'autorisation de l'évêque pour publier un ouvrage, du prêtre pour

  apprendre ou entrer  au collège ...

 

  L'Académie proclamée, elle sera suivie par d'autres pour séparer les savoirs, différentier les options des

  universités proclamées, comme l'Ecole des Mines, Les Ponts et Chaussées, St Cyr,  La Centrale, l'ENA,

  Polytechnique, ni entre pas qui veut !

 

  Il faut faire partie de la "société", avoir un nom qui "sonne", qui est bien en vue, solliciter des appuis, être parrainé,

  pistonné, et surtout avoir les moyens financiers ou pour obtenir une bourse...

 

  C'est à partir de 1870 qu'une conception de la vie est imposée par une forme de consensus politique, médiatique et

  industriel  de la connaissance scientifique, sous l'impulsion de Pasteur et son équipe, où tout autre conception de

  la Science est écartée, évincée, combattue, diabolisée...

 

  Dès lors, toute publication officielle devra passer sous les fourches caudines des apparatchicks pour obtenir être

  reconnue par les institutions académique, pour être éditée, ...Avoir le droit de citer.

 

  C'est ainsi qu'un pan entier des connaissances a été dépouillé, évaporé, jusqu'à ce qu'un dogme, une vue

  obligatoire soit érigée, imposée, des hypothèses non vérifiées seront considérées comme des Faits de Sciences,

  dès l'instant que des "grands noms" les auront déclarés comme tels...

 

  Des noms illustres à leur époque, reconnus, sont progressivement oubliés, gommés des dictionnaires ou des

  encyclopédies, malgré la justesse de leur découvertes et les nombreuses expériences vérifiées...

 

  Même aujourd'hui, en 2006, il est incongru de chercher à démontrer que Pasteur s'est trompé, qu'il n'est qu'un

  prédateur, un chantre de la  Science officielle celle qui soutenue la politique, le conformisme de ceux qui voulaient

  rester bien en vue...

 

  C'est vrai que Pasteur a failli, beaucoup de scientifiques l'ont dénoncé, l'on poussé à des aveux publics, son neveu

  l'a même révélé dans un livre, parce que toute publication de la séance rectificative a été censurée.

 

  Pasteur a imposé le principe de la vaccination comme étant la panacée des remèdes préventifs et curatifs, en

  incorporant  des substance oxydantes, des véritables poisons qui occasionnent des traumatismes

  incontournables, pouvant aller jusqu'au décès du malade.

 

  Le BCG contre la tuberculose est imposé, obligatoire, il a provoqué des milliers de morts, causé des traumatismes

  irréversibles, il a été supprimé dans bien des pays, il persiste a être inoculé en France....

 

  Or, on sait depuis longtemps que la Tuberculose est la maladie des populations dont l'hygiène est défaillante, parce

  que la nutrition est déséquilibrée et parce que la peur trop longtemps imposée par fait de guerre où les restrictions

  y prédispose...

 

  Le récent scandale du sang contaminé, importé parce le sang prélevé localement est vendu  plus cher ailleurs. On

  n'a pas cherché à protéger la population en l'avertissant à temps du danger, on a protégé le fait et les décideurs

  politiques...

 

  L'affaire de la vache folle est une vaste entreprise de mystification où l'on a dénoncé l'usage des farines animales

  issues de l'équarrissage incorporées pour nourrir les vache laitières pour qu'elles donne plus de lait, alors qu'une

  nourriture naturelle, saine et équilibrée y parvient tout aussi bien, ...

 

  Aujourd'hui, on nous prépare à subir un éventuel danger sur la grippe aviaire, parce que des poulets, élevés en

  batterie avec une nourriture avariée, transmettent un germe mortel, fait aggravé par le confinement,... 

 

  Cela sera d'autant plus dramatique sur des populations males nourries, avec trop de sucre falsifié et du sel,

  édulcorés...

 

  Pourtant des solutions, il y en a, nous savons Par :

 

   -  Antoine Béchamp, le contemporain de Pasteur, qui a découvert que la vie se développe, se façonne autrement,

      que la contamination ne peut venir que d'un terrain interne déséquilibré, ...

 

   - Claude Bernard, son professeur et ami, qui suivait ses travaux, l'a confirmé :

       " Qu'importe le microbe, seul l'état du terrain compte"

   

   - Louis Claude Vincent l'a révélé les mesures spécifiques, portées sur son graphique,

 

   - Dick Hamer a démontré que le psychique, la peur, le stress agissent sur le physique, affaiblissant les s

     tructures...

 

  Cela remet tout en question !

 

  Pour rétablir la vérité, il ne suffit pas de dire à des professionnels que ce qu'ils ont appris, les méthodes qu'ils

  utilisent sont vaines ou obsolètes, parfois pires que le mal qu'ils veulent combattre, il faut avant tout les amener à

  vérifier, par  eux-mêmes, parce qu'ils peuvent agir dans un sens nouveau, se réorienter pour réussir.

     (S'ils en ont la volonté ou la  liberté.)

 

  On peut se poser la question sur la valeur des diplômes, ces constatations des connaissances à minima, par

  lesquels un statut honorifique est décerné et qui sert de passeport validant ou invalidant chaque entrée dans une

  profession ou dans l'école supérieure, de référence à la position sociale, d'une appartenance à une caste élitiste.

 

  Notre but n'est pas d'entrer dans un jeu de dupes, mais de rétablir la réalité pour s'en servir à la seule cause qui en

  vaille le prix :

 

  Celle des équilibres qui garantissent  notre santé, car notre désir est bien de vivre avec un esprit sain

  dans un corps sain.

 

  La seule voie qui permet l'équilibre de la Santé est bien de tout mettre en oeuvre pour avoir une

    alimentation saine...  Dans un environnement sain.

 

  Il faut redonner à la Connaissance son caractère universel, le rendre incontournable en créant

    les outils qui intègrent toutes les Sciences, toutes les Connaissances...

 

  Celui qui  a emprunté une idée, un fait créé par autrui, pour se l'attribuer, après l'avoir violemment dénigré, est un

  voleur, un prédateur

 

  Celui  qui prend une idée, un écrit en le sortant de leurs contextes pour le faire correspondre à sa vision des

  choses, en y incorporant des faux principes, des poisons, commet un délit  de faussaire, il trompe la communauté

  scientifique et empoisonne la population, il devient un criminel.

 

  Trop souvent nous avons constaté, parce que nous avons établi une chronologie des faits depuis l'antiquité, que

   des textes, des images sont repris par des auteurs, sans citer leurs sources et utilisent le copyright.

 

  Notre rôle consiste à redonner vie aux connaissances disparues, ou censurées, dès l'instant que les

  auteurs soient reconnus, et que leurs travaux retrouvent le droit de citer.

   Tant pis pour ceux qui ne ne voudraient pas.

 

 

                                                                                       ____________________________________________________________________________________________________________

 

                                                                      Association PANSERNATURE loi 1901  N° : W37 200 4440

                                                                                          Webmaster : pansern@pansernature.org
                                                                                     Association reconnue d "Intérêt Général"     

                                                                                                                               Dernière modification : 06 mars 2016