Bienvenue  sur le site de  PANSERNATURE   " Panser la Nature c'est Soigner la vie"

 ___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________   

                                                                    

  Accueil

 

    Sommaire

   

 Association P.N.

   Adhésion et dons

   Activités

   Agenda

   Statuts 

   Règlement intérieur

   Contact

   Nos Livres

 

 Sciences dela Vie

  Les connaissances

  Bio-Electronique Vincent 

  Création de la Vie  

  Cycle lunaire

  Dynamisation

  Energies

  Cycles vitaux

  Mesures vitales

  L'Oscillation

  Rayonnements

  Polymorphisme

  Sciences Cachées

  Science de la Vie

  Transmutations

 

  La Vie du Sol

  Analyse du Sol

  Compost Eubiotique

  Notre Compostage

  Equilibre Electronique

  Equilibre du sol

  Equilibres Vitaux

  Docs Amendements   

  Docs Plantes utiles

 

 Notre méthode

 ( d'Agriculture Naturelle)

  Amendements

  Agri Traditionnelle

  Arboriculture

  Les cations essentiels

  Elevages

  Maraîchage & Jardin

  Viticulture

  Insectes

  Maladies

  Conseil Technique

  Le suivi agraire

 

 L'alimentation

  Cycle de l'air

  Cycle eau

  Cycle Azote

  Cycle Carbone

  Eau La Vie

  Equilibre alimentaire

  La Nutrition

  Indice"QU.E.A.N.S"

  Marché libre

  Solutions Santé

  Vaccinations

  Vins Naturel ?

 

 Environnement

  Energies fossiles

  Energies alternatives

  Energie Libre

  Fer Routage

  Pollutions

 

 Notre Liberté

  Atteintes à la vie

  Le "SEL"

 Organiser notre Marché

  Réseau Ech et savoir

  Paradoxe

   

 NaturOparc

  Infos  

  Bibliographie

  Blog PN

  Liens Utiles

 

 

 

 

             La Lacto-fermentation

 

  C'est le principe de la transformation naturelle des plantes et de leurs sucs nutritifs, en présence de l'air

  qui oxyde les aliments. puis les prépare à la prédigestion, de ce fait, l'acide lactique développe des enzymes utiles.

 

  Un des principes fondamentaux découverts par Antoine Béchamp en 1964, pillé et déformé par par Pasteur, mais 

  dont la portée est à remettre à l'ordre du jour, à restaurer dans sa réalité, sa vérité...

 

  La fermentation est une des nombreuses étapes de la nutrition, c'est l'action de l'oxygène de l'air qui oxyde (brûle)

  les matières organiques, dès que le principe actif énergétique a cessé son activité, son mouvement.

 

  Elle est l'oeuvre des bactéries qui prélèvent les éléments nutritifs libérés par l'oxydation pour les transformer en

  ferments actifs qui à leur tour vont devenirs des aliments micro-cristallisés transformables en énergie active.

 

  Avant Béchamp, des chimistes avaient observé sous leurs microscopes, dans les prélèvements vivants, 

  l'existence de particules brillantes, ayant un mouvement rapide et désordonnés ( Browniens), sans pouvoir définir de

  quoi il s'agissait.

 

  Mitscherlich avait même émis l'idée que la fermentation provenait de ferments solubles en 1826.

 

  Seul Antoine Béchamp a pris le temps et la patience de les étudier, il a pu définir qu'il s'agissait de minuscules

  ferments, les microferments :  Les "microzymas" (micro enzymes).

 

  Il a découvert que les microzymas (grains d'énergie) étaient à l'origine de la conception de la vie, Ils s'unissaient

  pour créer la structure vivante, cette structure s'enveloppait dans une membrane pour devenir la bactérie,

  le premier élément vivant structuré dont la grosseur est inférieur à 1 milliardièmes de millimètres (nanomètre).

 

  Par diverses expériences, il a pu observer que les bactéries ne se développaient qu'en suivant un processus bien

  établi, ordonné, différent d'une bactérie à l'autre, suivant le milieu d'où elle provenait, et la fonction qui lui était

  attribué.

 

  C'est ainsi que Béchamp a pu comprendre le processus de la fermentation qui transformait un sucre organique en

  alcool, ou en vinaigre, (bien avant Pasteur)....

 

  Le procédé de fabrication d'un jus ou d'une purée de fruit en ferment lactique est relativement simple :

 

    - Utiliser des légumes ou des fruits cultivés sans engrais chimique et sans pesticides, de son jardin ou  par culture

       biologique.

 

    - Pour les jus, les extraire par  broyage, pressage ou  extrusion (Le moulin à viande de nos grands parents)

       La centrifugeuse est à proscrire parce qu'elle tourne trop vite, elle oxyde (oxygène) ce qui dénature les jus...

 

   - Utiliser le jus simple, ou ajouter de l'eau épurée :

         (Osmosée et dynamisée ou peu minérales comme l'eau de Mont Roucous ou de Montcalm)

 

  - Utiliser un bocal assez grand (plusieurs litres), le remplir à 90%, en verre, en grès ou en inox.

 

  - Ajouter une cuillère à café par litre de ferment naturel du type levain de boulanger ou un ferment biologique, ou

     mettre une cuillère à café de vinaigre de cidre et 100g de sucre blanc par litre...

         (Le sucre sera consommé par le ferment)

 

  - Remuer en brassant le mélange et laisser à l'air libre deux à  heures et poser le bouchon, sans bloquer, parce

      qu'il y aura une production d'oxyde de carbone, des bulles qui pourraient faire exploser le bocal.

 

  La fermentation se produit en l'absence de l'air, en plusieurs semaines et donne un jus légèrement acide et

  pétillant.

 

 Le fait d'avoir plusieurs litres de liquide fermenté permet de prélever la consommation journalière et de remettre du

  jus non fermenté, avec l'eau, en réduisant la proportion de sucre, sans le vinaigre, pour qu'en moins de 12 H la

  totalité se régénère.

 

  C'est aussi une des méthodes pour préparer une forme de Kombucha qui est du thé vert fermenté.

 

  A partir du Kombucha, Josselyne Albert, chercheuse  honoraire à l'INSERM a amélioré le procédé et fabrique un

  ferment appelé "Mycosanté" qu'elle commercialise, avec la méthode de renouvellement.

  (Voir le secrétariat de l'A. B. E.)

 

  Le Pain liquide : le Kanne (cané) de Wilhem Kanne, un boulanger allemand qui l'a mis au point en utilisant trois

  céréales broyées ensemble, mélangées à de l'eau très douce, avec un peu de gros sel.

 

  Après une macération de plusieurs jours pour produire un levain naturel, le moût va être placé dans des cuves, à

  l'abris de l'air, pendant plusieurs mois et n'être extrait qu'à P.H. 3.

 

  Dans "Sources Vitales" le bulletin N° 48 de l' A. B. E., Isidore Chatangy rapporte que Le pain Kane est très riche

  en enzymes, en minéraux ( magnésium, calcium, potassium, fer, phosphore) et en vitamines.

 

  Une étude a confirmé que les enfants qui ont subi les rayonnements radioactifs de Tchernobyl, ont pu avec du

  "kane"  enrayer fortement la contamination au césium 137, et restaurer leur système immunitaire.

 

  Une préparation différente consiste à diluer du pain complet, rassis, à raison de 1 Kg pour  1 litre d'eau pure, de

  rajouter un ferment naturel et de le mettre en fermentation pendant 21 jours à l'abris de l'air.

 

  Les céréales germées, fermentées, sont une source efficace de ferments lactiques.

 

  Les Ets Hervé à Clion, dans l'Indre, ont mis au point un procédé qui permet d'obtenir un germination contrôlée et

  une lyophilisation inférieure à 45°c qui permet de préserver les enzymes et les bactéries.

 

  De plus, ils utilisent les mesures de Bio-Electronique pour vérifier la qualité de ce qu'ils reçoivent et de ce qu'ils

  fabriquent... (Nous avons participé à la formation du laborantin pour la pratique des appareils de mesure)

 

  Diluer une cuillère à café de ce ferment dans un verre d'eau le soir, pour le boire le matin est un coup de tonus pour la

  journée (il faut quelques heures pour que les bactéries lyophyllisées se développent

 

  Des éleveurs en rajoutent dans les préparations alimentaires de leurs animaux, surtout pour les chevaux qui

  stressent  et se tordent les boyaux.

 

  Nous l'avons testé pour l'accélération de la fermentation et  la dynamisation du compost du type Eubiotique, pour 

  accélérer le compostage et limiter la perte en carbone...

 

 

____________________________________________________________________________________________________

                                                                     

 

                                                                                      Association PANSERNATURE

                                                                                                    Loi 1901  N° : W37 200 4440           

                                                                                                          Webmaster : contact@pansernature.org
                                                                                                       Association reconnue d "Intérêt Général"     

                                                                                                                                                         Dernière modification : 23 juin 2018