Bienvenue  sur le site de  PANSERNATURE   " Panser la Nature c'est Soigner la vie"

 __________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________                            

     PANSERNATURE

   Promotion de l'Agriculture Naturelle pour la Santé et l'Environnement Restauré

                                                                                                                                                                        

  Accueil

 

    Sommaire

   

 L'Association P.N.

  Adhésion et dons

   Activités

   Statuts  Règlement

   Contact

   Nos Livres

 

  Réseau Ech et savoir

 

 Sciences dela Vie

  Les connaissances

  Création de la Vie

  Equilibres vitaux

  Electricité sciences

  Mesures vitales

  Bio-Elctronique

  Polymorphisme

  Transmutations

  L'Oscillation 

  Dynamisation

  Rayonnements

 

  La Vie du Sol

  Equilibres Agraires

  Equilibre Electronique

  Equilibres Vitaux

  Analyse de Sol

  Docs techniques

  Compostage PN

  Compost Eubiotique

  Cycles vitaux

 

 Notre méthode

 ( d'Agriculture Naturelle)

  Agriculture

  Arboriculture

  Maraîchage et Jardin

  Viticulture

  Amendements

  Plantes utiles

  Elevages

  Insectes

  Maladies

  Conseillers

  Le suivi agraire 

  Cycle lunaire

  Echanges-troc

 

 L'alimentation

  L' Air et son cycle

  L'Eau La Vie

  L'Equilibre alimentaire

  La Nutrition

  Indice"QU.E.A.N.S"

  Solutions Santé

  Vaccinations

  Vins

 

 Environnement

  Energies fossiles

  Energies alternatives

  Energie Libre

  Fer Routage

  Pollutions

  Arnaque Linky

 

 Notre Liberté

  Atteintes à la vie

  Paradoxe

  Cartons Rouges

 

 NaturOparc

 

 Nouvelles

  Infos Classées 

  Bibliographie

  Blog

  Liens Utiles 

  Agenda

 

 

               L' Appareillage Scientifique

 

  En un mot tout ce dont on peut avoir besoin pour mettre en oeuvre et réaliser tout ce que nous entreprenons, dans le

  cadre des activités liées à l'amélioration de l'alimentation, pour maintenir ou restaurer l'équilibre de notre Santé.

 

   Appareillages de mesure  et de contrôle, sont les instruments, les réactifs, les solutions de nettoyage,  

 

   Il faut distinguer deux types de matériels :

 

     - Les appareils ultra sensibles et précis, dits de paillasse, qui doivent être utilisés à des températures constantes,

        dans une atmosphère contrôlée, avec des utilisateurs expérimentés, selon les bonnes pratiques de laboratoire.

 

        Ils sont destinés à la recherche expérimentale :

 

     - Microscopes, détecteurs de rayonnements, mesure analytique du P.H. du Redox, de la conductivité, la  température,

        ex : le Bio-Electronimètre Vincent ou le Consort M 3050....

 

     - Spectrophotomètres à lampe UV ou à lampe de tungstène, pour rechercher la valeur ionique des éléments minéraux

        dans les solutions aqueuses, ou le spectro  à infrarouge pour rechercher les éléments organiques.

 

  Chaque appareil utilise des réactifs de contrôle et d'étalonnage pour standardiser les mesures, pour permettre la

   comparaison des valeurs mesurées...

 

  Des solutions de nettoyage permettent de prolonger la vie des matériels et de garantir l'efficacité dans la précision..

 

  Le coût de ces matériel, d'une part, son entretien et celui des opérateurs, nécessite  un usage fréquent qui détermine le

   prix de revient des mesures...

 

    - Les appareils de terrain, portables sont moins sensibles aux phénomènes environnementaux, de ce fait ils

       donneront une précision moins grande que celle des appareillages de laboratoires, mais suffisante pour  permettre

       les mesures nécessaires à une bonne connaissance de l'état des matières à mesurer.

 

       Il ne faut pas perdre de vue que nous oeuvrons au contact des agriculteurs, des jardiniers, des paysagistes,...

 

       Les appareils utilisés doivent être à la fois fiables, robustes, faciles à utiliser...

 

       Les fabricants ont mis à notre disposition des matériels adaptés à toutes les situations, répondant au critères de

       précision et de fiabilité.     

 

       Les mesures peuvent se révéler légèrement différentes, d'un constructeur à un autre, par le fait que les métaux, le

       type de verre, les circuits électroniques sont différents. C'est pourquoi, il est impératif qu'un utilise toujours le même

       matériel aussi bien pour les investigations que pour les contrôles ultérieurs.

 

       Après de multiples essais nous avons pu sélectionner différents types de matériels de terrain, effectuant plusieurs

       mesures simultanées ( Multi- paramètre) ou séparées, avec correction automatique de température.

 

       Nous rappelons que la précision des appareils scientifiques dépend essentiellement de leur propreté et des

       conditions de conservation des appareils et des solutions de contrôle (réactifs).

 

       Les électrodes de P.H. subissent une érosion, surtout avec les matières alcalinoterreuses (sols) qui altère le verre.

 

       En cas d'inutilisation prolongée, il est conseillé de sécher les électrodes après nettoyage et rinçage à l'eau normale

       et d'ôter les piles qui peuvent s'oxyder et détériorer les contacts.

 

   Les Instruments Scientifiques :

 

   Ce ne sont pas des jouets, mais des outils de travail, une formation est souvent nécessaire pour se familiariser avec

    eux, selon les bonnes pratiques de laboratoire. (soins, propreté, etc)

 

    Il faut bien comprendre que ces appareils traquent les quantités d'énergie émises par des particules de matières

    extrêmement fines que sont les protons (pH.) et les électrons (Redox), ainsi que la vitesse de leur déplacement

   (Conductivité).

 

    Pour comparer les mesures des solutions, , elle doivent toutes être faites à la même température.

 

    On doit les étalonner les appareils avant chaque série de mesure, remuer la partie immergée pour fiabiliser la mesure.

 

    Il faut toujours prendre la précaution de filtrer au tamis simple la solution pour éviter que des particules en suspension

    se collent entre les électrodes qui sont très rapprochées.

 

 

    Attendre 2  à  3 minutes pour que la température de l'électrode de l'appareil soit en phase avec celle de la

     température ambiante  et la solution à mesurer. (pour les testeurs)

 

    Un temps d'adaptation de l'appareil électronique à la température ambiante est d'autant plus long que l'appareil est

     sensible.

 

 

    Effectuer trois mesures à la suite, en rinçant à chaque fois pour avoir une moyenne fiable, prendre la moyenne des

    trois.

 

    On doit bien laver et rincer les électrodes ou les flacons tests entre chaque mesure, à l'eau déminéralisée.

     ( se méfier de l'eau déminéralisée type fer à repasser,vendue en magasin, elle est souvent alcaline)

 

     Avec les solutions terreuses, une solution légèrement acidifiée permet d'éliminer le

     calcaire, bien rincer...

 

     Si en laboratoire, les mesures se font dans une ambiance stabilisée à 25°c,

 

     Sur le terrain, elles peuvent varier de 10°c à 30°c, cela joue énormément sur les écarts de mesures,

 

     C'est pourquoi il est conseillé de prendre la mesure de la  température de la solution avant d'effectuer une

     mesure.

 

    Les Stylos testeur :  Des instruments simples, portables, assez fiables...

    Ils doivent être choisis pour comporter une correction de mesure automatique

    de la température. 

 

     Les testeurs simple ne font qu'une mesure,  ce qui oblige l'opérateur à changer d'appareil à

      chaque mesure différente.

 

     Dans nos recherches, on utilise uniquement les testeurs pour mesurer la conductivité (C),

     qu'il faut convertir en Résistivité (R)qui est son inverse : R = 1/C

 

     La conductivité ou potentiel de mutation des électrons, dans la solution mesurée est une

     mesure relativement faible en valeur, ce qui rend la comparaison plus difficile, alors que la

     résistivité traduit des valeurs beaucoup plus importantes d'où des différences plus  

     significativement comparables.                                     

       

      La conversion en ohm se fait  en divisant

              1 000  par la valeur  C  lue en milliSiémens   (mS)

         ou 1 000 000 par la valeur C  lue en microSiémens  (µS)

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               Stylos Testeurs  

    Les appareils multi-paramètres  :

 

     Les testeurs combinés ( multi-paramètres) font plusieurs mesures, selon les

     constructeurs, il faut se référer à la notice.

 

     Mesures simultanées avec un même appareil :

         PH de 1 à 14  -  Redox en mV de   - 1 000 à  + 1 000  -

         température de - 10°c  à  + 50°c

 

     Plusieurs marques sont disponibles :             

        Marque Hanna :  93 0003  Une seule électrode combinée avec correction 

        automatique.  (Notre préférence)

        La mesure de la conductivité se fait séparément avec un stylo testeur..

 

        WTW       : Trois électrodes une pour chaque mesure, 

 

        Hanna    : Une électrode 3 mesures : pH - Redox mV - Température                                                                                (Avec correction automatique de la température.                                                               

        Consort            :  Idem WTW. ou C 3050 

        L'avantage, une bonne définition, une adaptation rapide au milieu ambiant,  un paramétrage référencé...

 

   - Les appareils de paillasse ( Bio-Electronimètre Vincent) Utilisent une

     cellule de 10 à 20 ml,  dans laquelle toutes les électrodes sont réunies

 

    On aspire la solution à mesurer dans la cellule avec une seringue,

     on ferme le robinet, l'appareil effectue les mesures en simultané.

 

    Ces appareils sont réservé à des mesures de laboratoire parce

    qu'ils sont très sensibles, ils nécessitent un temps de stabilisation

    d'ambiance assez prolongé des composants électroniques et

    n'admettent pas des variations atmosphériques importantes.

                                                                                                                                               Cellule de mesures simultanées

 

  - Le Colorimètre  Hana à lampe en Tungstène

 

    Il existe des appareils ne donnant que certaines mesures, à lampe de tungstène, à lampe UV  ou à infra rouge.

 

    Nous avons opté pour un appareil multiparamètre mesurant des plages

    de fréquence allant de 420 nm  à 900 nanomètres (nm), pouvant

    effectuer une infinité de mesures d'éléments différents (atomes).

 

    Chaque élément réagit avec un réactif déterminé qui provoque une 

    coloration spécifique, l'intensité de la coloration détermine la quantité

    de l'élément dans la solution (en mg/l  ou mg/kg).

.

    L'appareil de notre laboratoire est un instrument de précision permettant

    de visualiser des crêtes ou pics de mesure à une largeur inférieure

    à 5 nanomètres.  (un nanomètre est un milliardième de mètre).

 

    Il va nous servir à la recherche fondamentale sur la composition des

    aliments pour déterminer leur qualité alimentaire, la vérifier avec les

    équations établies par les professeurs Lavollay et  Randoin,      

 

    Il nous est utile pour paramétrer les colorimètres de terrain pour

    améliorer la composition minérale des apports nutritifs.

 

    Il existe plusieurs marques, ci contre, celui que nous avons retenu :                                     Colorimètre Hanna C 200

 

    Le principe de fonctionnement est relativement simple :

 

      - La lampe envoie un  rayon qui passe à travers un filtre.

 

      - Le filtre qui la plage du rayonnement  qui correspond à

         une couleur vraie.

 

      - On met la solution à mesurer dans la cuve test, sans

          le réactif, pour faire le point zéro.

 

      - On ajoute le réactif dans la cuve, l'appareil mesure la

        différence entre la couleur de l'échantillon pur et la couleur

        obtenue avec le réactif et le traduit en milligramme par kilo.

        (ppm)

 

     - La mesure de chaque ion nécessite un réactif spécifique qui

       est fourni par le constructeur de l'appareil.

 

      Dans le domaine de l'agriculture, notre principe de recherche

      est celui de 12 ions tels que : l' Azote, l'Ammonium, le Cuivre, le Calcaire total, le Fer, le Magnésium, le Nitrate,

      le Nitrite, le Molybdène, le Sulfate, la Potasse, le Zinc...

 

   Cela représente plus de 99% des ions présents dans l'humus des sols, la sève des plantes, les jus des céréales, des

   fruits ou des légumes...

 

   Nous recherchons donc la proportion occupée par chaque ion et les rapports qu'ils ont entre eux, pour les comparer

   aux paramètres établis par Jean Boucher...

 

   Ce qui nous permet de suivre l'évolution Sol- plante - Fruit- Jus..., de vérifier le mode de nutrition, la qualité alimentaire.

 

   C'est de cette façon que René Quinton a pu établir la correspondance de fait entre la concentration de l'eau de mer,

   celle de la sève des plantes, celle du sang des animaux et celle du sang des humains, dont la seule différence était la

   concentration en chlorure de Sodium (sel commun). Toutes les autres proportions sont similaires.

 

    Le réfractomètre Appareil qui  mesure de la filtration directe de la lumière.  ( calibré de 0  à  32 Brix )

     

    Cet appareil révèle le taux d'hydrate de Carbone, (sucre),

    il est comparable à celui qui donne le taux d'alcool.

 

    Pour faire le "zéro", on place une goutte d'eau déminéralisée

    sur la fenêtre, on ferme le volet, on visionne si le bas du trait

    en bleu est bien au zéro de la graduation, on peut le régler

    avec la vis.

 

    On relève le volet, on essuie la fenêtre, on y place un goutte

    de la solution à mesurer on ferme le volet et on voit la mesure.

 

      James Callahan a établi un tableau des niveaux d'hydrate de

    carbone que l'on peut ainsi voir et qui montrent à  partir de

    quel niveau, une plante serait hors d'atteinte de son prédateur.                                                           Réfractomètre

 

   Les accessoires de laboratoire :

      Il faut un minimum de petit équipement, pour mesurer, doser, verser, filtrer, car chaque phase exige un matériel

      adapté.

 

       Prélèvement d’échantillon :

 

         - Une tarière inox.

         - Une liasse de sacs plastique  (congélation)

         - Un stylos marker indélébile (moyen)

         - Un sécateur ou un couteau.

 

        Détermination de la structure d’un sol :

 

          - Une balance de ménage de 3 Kg,  plateau inox, précision 1 gramme

          - Un décapeur thermique à gaz avec une recharge butane

          - Deux coupelle inox de 300 ml

          - Une série de pots en verre pour contenir et opérer les solutions type Becher

                ou plus simplement des pots à confiture, rond, de 500g.

          - Un litre d’acide chlorhydrique dilué à 10% (dissolution du calcaire)

          - Un filtre inox à 0,2 mm (ou chinois de cuisine)

          - Un broyeur à café, type rotatif pour les céréales.

          - Un filtre système filtre à café (avec filtres papiers) à  20 µ (microns)

 

        Mesures de Bio-Electronique :

 

          - Une presse pour agrumes ou un extracteur de jus à vis.

          - Un lot de tasse plastiques, 200 m, à café, ou de verres plastiques cristal à eau.

          - Un lot de tubes essai en verre à fon rond O 16 x 250  avec le support pour  5 à 10 tubes  pour les

            décantations 

          - Un analyseur multi-paramètres : P.H.  -  Redox (mV)  -  Température.

          - Un testeur de Conductivité - TDS (Taux de Matières Solubles) en milliSiémens (mS)

          - Deux éprouvettes graduées de 500 ml ou 1 000 ml en polypropylène

 

        Mesures des minéraux dissous :

 

         - Un photomètre/colorimètre multi-paramètres

         - Cent de cuves carrées  

         - Un jeu de réactif pour la lecture des minéraux :  Azote ( Nesseler),  Cuivre , Calcium, fer, Magnésium,

            Nitrate, Nitrite, Phosphate, Sulfate, Potasse, Zinc.

 

        Mesure du taux d’hydrate de Carbone :

 

            - Un réfractomètre calibré en unité Brix, de 0 à 32

 

           En général :

 

               - Une calculette à 8 chiffres

               - Un calepin et un stylo.

               - Une boite de gants latex .

               - Un rouleau de papier d’essuyage du type Sopalin

               - Un broc (vase) gradué de1 000 ml en polyethylène

               - Un bidon de 5 litres d’eau déminéralisée.

               - Un seau de 10 litres pour récupérer les eaux sales,

               - Des sacs poubelle de 20 ou 30 l .

               - Une mallette à outil pour le matériel de labo

               - Une caisse plastique pour les accessoires

               - Une table de camping et une chaise, une rallonge électrique.

               - Une blouse, une paire de botte, un tablier.

 

      Il faut rappeler que l'utilisation, la manipulation, pour obtenir des résultats fiables

     par les instruments est dépendant de leur bon état de fonctionnement, de leur

     excellent état de propreté et du respect des bonnes pratiques de laboratoire.

 

     Un environnement stable, sain, en sécurité, est un des gages de la réussite.

 

  

                                                                                       ____________________________________________________________________________________________________________

 

                                                                      Association PANSERNATURE loi 1901  N° : W37 200 4440

                                                                                          Webmaster : pansern@pansernature.org
                                                                                     Association reconnue d "Intérêt Général"     

                                                                                                                               Dernière modification : 06 mars 2016