Bienvenue  sur le site de  PANSERNATURE   " Panser la Nature c'est Soigner la vie"

 ___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________   

                                                                    

  Accueil

 

    Sommaire

   

 Association P.N.

   Adhésion et dons

   Activités

   Agenda

   Statuts 

   Règlement intérieur

   Contact

   Nos Livres

 

 Sciences dela Vie

  Les connaissances

  Bio-Electronique Vincent 

  Création de la Vie  

  Cycle lunaire

  Dynamisation

  Energies

  Cycles vitaux

  Mesures vitales

  L'Oscillation

  Rayonnements

  Polymorphisme

  Sciences Cachées

  Science de la Vie

  Transmutations

 

  La Vie du Sol

  Analyse du Sol

  Compost Eubiotique

  Notre Compostage

  Equilibre Electronique

  Equilibre du sol

  Equilibres Vitaux

  Docs Amendements   

  Docs Plantes utiles

 

 Notre méthode

 ( d'Agriculture Naturelle)

  Amendements

  Agri Traditionnelle

  Arboriculture

  Les cations essentiels

  Elevages

  Maraîchage & Jardin

  Viticulture

  Insectes

  Maladies

  Conseil Technique

  Le suivi agraire

 

 L'alimentation

  Cycle de l'air

  Cycle eau

  Cycle Azote

  Cycle Carbone

  Eau La Vie

  Equilibre alimentaire

  La Nutrition

  Indice"QU.E.A.N.S"

  Marché libre

  Solutions Santé

  Vaccinations

  Vins Naturel ?

 

 Environnement

  Energies fossiles

  Energies alternatives

  Energie Libre

  Fer Routage

  Pollutions

 

 Notre Liberté

  Atteintes à la vie

  Le "SEL"

 Organiser notre Marché

  Réseau Ech et savoir

  Paradoxe

   

 NaturOparc

  Infos  

  Bibliographie

  Blog PN

  Liens Utiles

 

 

 

 

    Les Semences, les Germes de la  Vie !

 

  La graine que l'on va semer, planter se devrait d'être " Vaillante et sans reproche" pour qu'elle puisse fermer et

  pousser  pour donner une plante saine, des aliments porteur de santé...

 

  Dans une agriculture intensive, dite conventionnelle, parce qu'elle utilise des techniques basées sur la surproduction,

  avec l'emploi des engrais chimiques et des pesticides censés améliorer ou protéger, les récoltes de tous les

  prédateurs ou des maladies, il est reconnu depuis longtemps que ce qui en découle est pollué, déstructuré, impropre

  à la vente pour la consommation des êtres vivants...

 

  Quand on utilise des produits qui n'ont rien à voir avec le processus naturel, on ne peut, avec une poudre miraculeuse

  de par lin pin pain" obtenir un produit naturel, parce ce que la chimie, si elle peut copier le naturel, ne pourra jamais,

  contenir ce qui fait la vie, ce qui l'anime, avec tout ce que le naturel peut construire et dynamiser...

 

  Dans un engrais chimique obtenu par synthèse, en mélangeant, neutralisant, des acides par des bases alcalines, on

  a un produit oxydé dont l'eau, sous l'effet des contraintes thermiques, s'est évaporée et dont la température a tué tous

  les éléments vivants, les germes utiles à la fermentation, les protéines, les vitamines...

 

        As-t-on observé des matières vivantes, des vers de terre dans un sac d'engrais chimique ? Jamais !

 

  Essayez d' y mettre votre nez, vous ne tiendrez pas longtemps alors que dans un sac d'engrais biologique, l'odeur

  sera nettement plus sympathique.

 

  De plus, le commerce des engrais chimiques prétend que les trois molécules nitrate (N), phosphate (P), potasse (K),

  peuvent suffire à remplacer les éléments indispensables à la nourriture des plantes que l'on sème...

 

  Dans les sols comme dans le corps des êtres vivants, quand on introduit des produits frelatés, impropres à la vie, les

  conséquences sont désastreuses, c'est l'empoisonnement lent ou rapide, c'est la dose qui fait le poison !

 

  Combattre une maladie, un prédateur (insecte ou virus) par un autre poison n'a jamais permis de reproduire les

  équilibres naturels, ni apporté les conditions de le permettre...  Le prétendre est un mensonge, une forfaiture...

 

  Quand à bout d'idée saugrenues de ce genre, on prétend de les OGM vont se révéler des substances miracles est

   une hérésie de plus, dans la plus stricte interprétation des processus vitaux.

 

  En désorganisant la vie naturelle au sein des gènes dont le but est la préservation des espèces, vis à vis des autres,

  que chaque gène reproduit à son image, ne peut conduire qu'à la formation de structures génétiques dégénérées qui

  seront perçues par tout organisme sain comme un intrus, par le système immunitaire...

 

  Dans le sein des plantes issues d'une culture intensives, qui sont privées des éléments structurels essentiels à la

  vie, comme certaines protéines ou vitamines, le système immunitaire n'est plus en mesure d'éliminer les intrus...

 

  Les meilleurs généticiens, ceux qui sont encore conscients de leur responsabilité, affirment ne  pas savoir ce qu'il

  adviendra de la dominance des gènes apportés, provenant de d'autres espèces, sur la vie du milieu interne est des

  monstres que nous pourrions engendrer, de ceux dont la mémoire des civilisations anciennes faisaient état.

 

  Les semenciers qui se rendent coupables de telles modifications, pour assujettir leurs clients à leur volonté, sont

  responsables des infirmités que les populations vont subir...

 

  La Nature est la plus forte, elle nous le montre tous les jours, elle fait le tri, elle punit ceux qui construisent là où elle

  vit, se régénère, elle submerge, envase, volcanise... Ne joue pas à l'apprenti sorcier qui veut !

 

  La responsabilité s'étend à ceux qui se rendent coupables de cultiver des produits dégénérés, Ils participent en âme

  et conscience à la dégénérescence qui va découler de ces produits, à la perte d'efficacité des systèmes

  immunitaires, à la survenance de maladies dont on ne peut prévoir ce qu'elles seront ni comment on pourra les

  combattre.

 

  Ils obèrent leur avenir et ceux de leurs enfants, mais c'est bien connu l'argent peut tout, sauf de sauver, de guérir les

  maladies que son usage mal approprié a produit...

 

  Le fauchage volontaire n'est n'est et ne doit rester qu'un rempart provisoire, à un fléau que l'état financier impose.

 

 Produire ses semences saines, à partir des souches originelles : Une nécessité  

 absolue.

 

  C'est le rôle des association comme Biaugerme, Kokopelli, semences paysannes, les croqueurs de pomme, ...,

 que de préserver et de protéger les plantes naturelles, ancestrales, les arbres fruitiers, par les graines ou pépins

 qu'elles produisent.

 

 C'est un devoir pour des agriculteurs, des jardiniers qui veulent produire des plantes naturelles que d'utiliser des

  semences saines et naturelles...

 

  Encore faut-il qu'ils le fassent avec des engrais naturels, des bons composts, des apports sains et circonstanciés...  

 

  Si le mieux est l'ennemi du bien, on peut utiliser des étapes intermédiaires, même si cela doit faire se hérisser les

  les puristes, il faut bien commencer par quelque chose. Si la conversion d'un système intensif vers un système 

  biologique ou naturel demande des années de préparation  pourquoi se priver des étapes intermédiaires, comme

  celle de la réduction progressive des doses par l'usage de l'eau

  adoucie, qui est déjà pratiquée et dont on a pu mesurer les avantages et les inconvénient        

 

  Quand on ne dispose pas d'un terreau propice à la culture saine, de fumier à composter, il faut utiliser ce que l'on

  trouve et l'améliorer. Il suffit de faire les mesures adéquates pour savoir quoi faire.

 

  On peut, dès qu'une culture est récoltée, préparer son terrain pour commencer à l'améliorer, pour cultiver une plante

  qui va faire l'intermédiaire, après sous-solage et amendement, en apportant les produits nécessaire.

 

  L'agriculteur doit utiliser la jachère pour dynamiser son terrain, l'améliorer, le repos sans assistance ne fera rien.

 

  Il y a dans la nature comme dans les services de ventes aux agriculteurs, des produits naturels qu'on peut apporter,

  pour améliorer les sols.

 

   Ex :  Dans un terreau vendu en grande surface, devenu inerte parce qu'il a perdu ses éléments essentiels, ceux qui

           sont producteurs de vie, le carbone, le magnésium, les protéines, les ferments, la vie ne peut s'y produire que si 

          on les lui rapporte.

 

    Mettez votre nez dans un sac de terreau, essayez de le respirer, on n'aura pas besoin d'un dessin...

 

  Ces terreaux ne sont construits que pour l'usage des engrais chimiques, mais avec un peu d'astuce et de bon sens

  les réhabiliter, en leur apportant ce qui leur manque et en les mélangeant avec la terre, pour qu'ils soient

  naturellement utilisables l'année suivante...

 

  Quand on aura compris, admis que l'usage de l'eau propre ( adoucie) est plus importante que l'eau dure provenant,

  des puisages, des rivières ou celle des villes qui sont chlorées, on aura fait un pas de géant dans la recherche de la

  qualité sanitaire aussi bien pour les plantes que pour les animaux ou les humains...

 

  Comme on n'a rien à attendre d'un état laxiste, de sociétés corrompues par l'argent facile, c'est à nous de nous

  prendre en main et d'agir, pour notre bien, pour notre santé...

 

  Notre santé n'a que le prix de son coût de revient et celle de son entretien, elle sera plus économique par la

  prévention avec des aliments naturels et sains que par tous les artifices que l'on nous propose...

 

   Si nous voulons consommer des produits sains, commençons par utiliser des semences saines naturelles, dans un

  sol assaini naturellement, et nous aurons la santé que nous mériterons...

 

 

 

____________________________________________________________________________________________________

                                                                     

 

                                                                                      Association PANSERNATURE

                                                                                                    Loi 1901  N° : W37 200 4440           

                                                                                                          Webmaster : contact@pansernature.org
                                                                                                       Association reconnue d "Intérêt Général"     

                                                                                                                                                         Dernière modification : 23 juin 2018